Navigation – Plan du site
La radicalité ouvrière en Europe

La radicalité ouvrière en Europe

Acteurs, pratiques, discours
Geoffrey Geuens, Jeremy Hamers (dir.), « La radicalité ouvrière en Europe. Acteurs, pratiques, discours », Quaderni, n° 84, printemps 2014, 110 p., Paris, Maison des Sciences de l'Homme.
Notice publiée le 27 juin 2014

Présentation de l'éditeur

Situé au carrefour des sciences de l'information et de la communication, des sciences sociales et politiques, des sciences historiques, de la philosophie et de la littérature, le dossier "La radicalité ouvrière en mots et en actes. Formes, figures et registres des luttes en Europe" entend poser les bases d'une réflexion critique, autant sur les usages de la notion de « radicalité », en de multiples contextes et par divers acteurs, que sur les liens complexes entre « radicalisation » des registres d'action et luttes sociales.

De façon plus générale, ce dossier vise aussi à interroger les déterminants politiques, idéologiques et socio-culturels des discours posant de strictes frontières entre ce qui, dans une société donnée, relève de l'ordre de l'acceptable ou de l'inacceptable.

Sommaire

Dossier
- Geoffrey Geuens et Jeremy Hamers, « Avant-propos : La radicalité ouvrière en mots et en actes. Polysémie des termes et disqualification politique »
- Bennett Carpenter et Frans-Willem Korsten, "Corporate personhood as inhuman : the paradigm of asbestos cases and Dracula"
- Martin Jander, « Communiste, social révolutionnaire, antisémite ? D'un usage détourné de la radicalité ouvrière par les mouvements terroristes d'extrême gauche allemands »
- Andrea Cavazzini, « Luttes ouvrières et années de plomb en Italie. De la centralité ouvrière à l'occultation du conflit »
- Alice Mattoni, Markos Vogiatzoglou, « Italy and Greece, before and after the crisis. Between mobilization and resistance against precarity"
- Grégory Cormann, « La radicalité politique au bout du travail. Du suicide des ouvriers aux suicides en série des employés »

Politique
- Dominique Pagès, « Cinéma & Grand Paris : une politique à venir »

Livres en revue
- Biba Pavard, « Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française (1956-1979) » - Compte rendu par Delphine Naudier
- Jon Elster, Arnaud Le Pillouer (dir.), « A quoi servent les élections ? » - Compte rendu par Christophe Bouillaud
- Melina Balcazar Moreno, Sarah-Anaïs Crevier Goulet (dir.), « Pensée du corps. La matérialité et l'organique vus par les sciences humaines » - Compte rendu par Jean Constance

Haut de page