Navegación – Mapa del sitio
Recherches linguistiques sur le genre

Recherches linguistiques sur le genre

Bilan et perspectives
Dir. : Luca Greco
Luca Greco (dir.), « Recherches linguistiques sur le genre. Bilan et perspectives », Langage & Société, n° 148, juin 2014, 170 p., Paris, Maison des Sciences de l'Homme, ISBN : 978-2-7351-1609-6.
Anuncio publicado en 17 junio 2014

Presentación del editor

Dossier
- Luca Greco, « Présentation » ;
- Luca Greco, « Les recherches linguistiques sur le genre : un état de l'art » ;
- Marie-Ève Arbour et Hélène de Nayves, « Féminisation linguistique : étude comparative de l'implantation de variantes féminines marquées au Canada et en Europe » ;
- Régis Schlagdenhauffen, « Une écriture du désir bisexuel est-elle possible ? » ;
- Deborah Cameron, "Straight talking: the sociolinguistics of heterosexuality".

Débat
- Andrée Tabouret-Keller, « Contre le nationalisme linguistique. Débat autour du texte de Léo Spitzer de 1918 : Traque des mots étrangers, haine des peuples étrangers. Polémique contre le nettoyage de la langue ».

Varia
- Catherine Brissaud et Pascale Lefrançois, « Évaluations ministérielles de l'écriture et de la langue dans la francophonie en fin de scolarité primaire : quelles finalités ? »
- Aminata Diop, « Les CALF, des centres d'apprentissage du français pour arabophones au Tchad : histoire et fonctionnement ».

Comptes rendus
- Johannes Angermuller, « Analyse du discours poststructuraliste. Les voix du sujet dans le langage chez Lacan, Althusser, Foucault, Derrida, Sollers » - compte rendu de Dominique Maingueneau ;
- François Gaudin (dir.), « La lexicographie militante. Dictionnaire du XVIIIe siècle au XXe siècle » - compte rendu de Sonia Branca ;
- Jacques Guilhaumou (avec la collaboration de Thomas Stehlin), « Cartographier la nostalgie. - - L'utopie concrète de Mai 68 » - compte rendu de Josiane Boutet ;
- Patrick Seriot (dir.), « Humboldt en Russie » - compte rendu de Katja Ploog ;
- Vincent Montgaillard, « Le petit livre de la tchatche » - compte rendu de Sandrine Wachs.

Inicio de página