Navigation – Plan du site
Ni guerre, ni paix

Ni guerre, ni paix

Dominique Linhardt, Cédric Moreau de Bellaing (dir.), « Ni guerre, ni paix », Politix, vol. 26, n° 104, 2013, De Boeck, EAN : 9782804185671.
Notice publiée le 03 juillet 2014

Présentation de l'éditeur

On trouvera rassemblées dans ce dossier des études qui portent sur des contextes dans lesquels des actions et des dispositifs distinctifs d’une rationalité guerrière coexistent avec l’horizon, plus ou moins inactuel, d’un ordre politique et social sinon pacifié du moins stabilisé. Ces configurations se caractérisent donc en ce qu’elles se situent dans l’écart d’états réputés dichotomiques – la guerre par opposition à la paix –, avec l’effet de problématiser, à leurs points de contact, leur distinction. Pris ensemble, les contributions qui composent ce dossier dessinent un espace de variation volontairement large, allant de contextes qu’on qualifiera aisément de guerriers, tout en y repérant des mouvements qui pointent vers la consolidation d’un ordre, jusqu’à des contextes en apparence les plus stables, dans lesquels des antagonismes plus ou moins violents témoignent pourtant de l’incomplétude de la pacification.

Sommaire du dossier :


Dominique Linhardt, Cédric Moreau de Bellaing : Ni guerre, ni paix. Dislocations de l'ordre politique et décantonnements de la guerre

Adam Baczko : Juger en situation de guerre civile. Les cours de justice Taleban en Afghanistan (2001-2013)

Marielle Debos : La guerre des préfets. Répression, clientélisme et illégalismes d'État dans l'entre-guerres tchadien

Clotilde Riotor : La « charte d'ishlah » signée après la tragédie de Tanjung Priok. Un exemple de « réconciliation » après la violence d'État en Indonésie contemporaine ?

Laure Blévis : La situation coloniale entre guerre et paix. Enjeux et conséquences d'une controverse de qualification

Alexandre Rios-Bordes : Quand les services de renseignement repensent la guerre. Éléments d'une archéologie de la « sécurité nationale » (États-Unis, 1919-1941)

Gabriel Périès : La subversion prise par le bout des doigts. Aux origines policières du Plan Cóndor : de la lutte contre la délinquance intérieure à la coalition d'États contre la subversion internationale

Gilles Favarel-Garrigues : L'horizontale du pouvoir. Droit, force et renseignement dans l'exécution des décisions de justice en Russie

Nicolas Fischer : Un lieu d'exception ? Retour sur le statut de la rétention administrative dans un contexte démocratique

Haut de page

Auteurs

Dominique Linhardt (dir.)

Dominique Linhardt est chargé de recherche au CNRS.

Publications du même auteur

Cédric Moreau de Bellaing (dir.)

Cédric Moreau de Bellaing est maître de conférences à l’École normale supérieure.

Publications du même auteur

Haut de page