Navigation – Plan du site
La mode sous l'Occupation

La mode sous l'Occupation

Dominique Veillon, La mode sous l'Occupation, Payot, Payot, coll. « Petite bibliothèque Payot Histoire », 2014, 345 p., ISBN : 978-2-228-91126-9.
Notice publiée le 05 septembre 2014

Présentation de l'éditeur

1940 : tétanisés par la défaite et l'Occupation, les Français commencent à manquer de tout. Des marchandises aussi usuelles que le fil disparaissent, et acheter un vêtement devient vite illusoire. Les femmes rivalisent d'ingéniosité et tirent parti de tout ce qui est récupérable. La haute couture, quant à elle, se maintient et se montre brillante, tandis que de nouvelles venues fréquentent ses collections : épouses de dignitaires allemands, femmes de collaborateurs et de profiteurs du marché noir.
Continuant d'éclairer certaines attitudes compromettantes, Dominique Veillon tire parti pour cette édition de poche des archives récemment ouvertes (par exemple celles de la préfecture de police) concernant les maisons de couture et s'appuie sur les travaux les plus neufs sur le sort des Juifs, qui étaient nombreux dans les petits ateliers de confection ou dans le secteur du cuir ou de la fourrure.

Haut de page

Auteur

Dominique Veillon

Historienne, directrice de recherche honoraire au CNRS (Institut d'histoire du temps présent).

Haut de page