Skip to navigation – Site map
La judiciarisation dans le gouvernement du religieux

La judiciarisation dans le gouvernement du religieux

« La judiciarisation dans le gouvernement du religieux », Revue française de science politique, Vol. 64, n° 4, août, 2014, Paris, Les Presses de Sciences Po, ISBN : 978-2-7246-3371-9.
Notice published 10 September 2014

Publisher's presentation

Depuis leur séparation mutuelle, les sphères politique et religieuse n'ont pourtant cessé d'interagir. C'est à ce gouvernement du religieux par les juges que ce numéro s'intéresse, dans une perspective comparative. Retrouvez aussi une chronique bibliographique et une double lecture critique consacrée à l'actualité éditoriale autour de Max Weber.

 

LA JUDICIARISATION DANS LE GOUVERNEMENT DU RELIGIEUX
Gouverner le religieux avec les juges

Introduction
Claire de Galembert, Matthias Koenig

Forcer le droit à parler contre la burqa
Une judicial politics à la française ?
Claire de Galembert

Écriture juridique et régulation du religieux minoritaire
En France et au Canada
Éléonore Lépinard

La judiciarisation à l'épreuve de la démocratie directe
L’interdiction de construire des minarets en Suisse
Hervé Rayner, Bernard Voutat

La judiciarisation contrastée de la question alévie
De la Turquie à l’Europe
Élise Massicard

Les cours constitutionnelles, agents de la domestication étatique du religieux
Les enseignements d’Israël et de la Malaisie
Ran Hirschl

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE

LECTURES WÉBÉRIENNES
La domination de Max Weber en français : éléments d’appréciation critique
François Chazel

De la cage d’acier au réenchantement du monde, Max Weber en tension
Patrice Duran

LECTURES CRITIQUES

L’énigme soviétique
Philippe de Lara

Penser historiquement la gouvernance globale
Pierre Grosser

Trois ans après les révoltes, bilan et perspectives de la recherche sur le monde arabe
Pierre France

La démocratie boréale existe-t-elle ?
Michel Hastings

Démocratie et élection
Olivier Ihl

L’élection présidentielle française de 2012, une élection normale ?
Julien Audemard

La communication politique
Grégory Derville

COMPTES RENDUS

Top of page