Navigation – Plan du site
Crise de l'Etat, revanche des sociétés

Crise de l'Etat, revanche des sociétés

Jules Duchastel, Raphaël Canet (dir.), Crise de l'Etat, revanche des sociétés, CAN Athéna Editions, coll. « Mondialisation Citoyenneté Dém », 2006, EAN : 9782922865455.
Notice publiée le 19 mars 2007

Présentation de l'éditeur

La crise de l'État-nation et l'essor de la société civile conduisent à renouveler notre perception du monde. En quoi les revendications minoritaires portent-elles atteinte au monopole de la souveraineté étatique? Comment prendre la mesure du changement paradigme dans la théorie des relations internationales ? De quelle manière appréhender les contestations apportées par la mouvance altermondialiste des forums sociaux? Que signifie la mise en place du modèle de la gouvernance au sein des institutions internationales ?Comment penser la démocratie dans un contexte de mondialisation ? Cet ouvrage collectif s'amorce par le constat de la crise de l'État (première partie) et des incidences sur la manière de concevoir le monde d'un point de vue théorique, juridique, économique et identitaire. Ce premier moment de l'analyse prolonge par une ouverture sur les fondements et les propositions qui alimentent la revanche actuelle des sociétés (deuxième partie). Une attention particulière est alors accordée aux mobilisations sociales et politiques qui se manifestent contre la mondialisation néolibérale, notamment sous les figures de l'altermondialisme et des forums sociaux. Cet exposé Débouche ensuite sur une analyse des modèles de gouvernance qui émergent dans différents espaces et se présentent comme une stratégie de sortie de crise. En conclusion, une réflexion synthétique et englobante permet de ramener l'ensemble du propos à la question centrale de la démocratie dans ce monde que nous partageons tous.

Haut de page