Navigation – Plan du site
Les conservateurs de musées

Les conservateurs de musées

Atouts et faiblesses d'une profession
Frédéric Poulard, Jean-Michel Tobelem (dir.), Les conservateurs de musées. Atouts et faiblesses d'une profession, Paris, La Documentation française, coll. « Musées-Mondes », 2015, 208 p., ISBN : 978-2-11-009814-6.
Notice publiée le 15 janvier 2015

Présentation de l'éditeur

Les conservateurs depuis les années 1980 se sont dotés de règles d'activité, de formations spécifiques, d'une organisation professionnelle, d'un code de déontologie et d'une protection légale du monopole, tout en transformant les politiques culturelles, à l'échelle locale et nationale. Certaines évolutions récentes semblent néanmoins bouleverser ces acquis et cette position dominante. Le Livre blanc des musées de France constitue une somme de données exhaustives sur l'état actuel des musées, le réquisitoire est dense : sont successivement dénoncés l'injonction à accroître les ressources propres des musées (au détriment des fonctions de conservation), l'inégalité des moyens humains et financiers entre les grands établissements nationaux et la multitude de musées plus modestes, ainsi que le poids croissant de l'administration.

Haut de page