Navigation – Plan du site
La Dernière femme du premier train

La Dernière femme du premier train

Daniel Friedmann, La Dernière femme du premier train, Paris, Éditions Montparnasse, 2015, 57 min..
Notice publiée le 04 février 2015

Présentation de l'éditeur

Durant une quinzaine d’années, Daniel Friedmann a filmé Hilda Hrabovecka, dernière survivante du premier convoi de femmes juives tchécoslovaques arrivé à Auschwitz le jour de l’ouverture du camp des femmes, le 26 mars 1942.

Elle y restera jusqu’à la destruction d’Auschwitz par les nazis en janvier 1945 et participera à l’une des marches de la mort jusqu’au camp de Ravensbrück dont elle fut libérée en mai 1945.

À travers son récit riche d’anecdotes, Hilda nous dévoile les relations entre les déportés ainsi qu’avec les SS et les conditions de vie au camp.

À partir d’images d’archives, Daniel Friedman met également en lumière la politique antisémite de l’état slovaque qui subventionna la déportation des juifs tchécoslovaques vers l’Allemagne.

Aujourd’hui âgée de 90 ans, Hilda vit à Bratislava.

Haut de page