Navigation – Plan du site
Penser le politique par le film

Penser le politique par le film

Laurent Godmer, David Smadja (dir.), « Penser le politique par le film », Quaderni, n° 86, 2015, 140 p., Paris, Maison des Sciences de l'Homme, ISBN : 978-2-7351-1986-8.
Notice publiée le 06 mars 2015

Présentation de l'éditeur

Le numéro se propose d'articuler les rapports entre politique (pouvoir et vivre ensemble) et cinéma. Le film est appréhendé comme analyseur et pensée du politique. Il s'agit de mettre au jour le lien qui peut exister entre le cinéma – comme approche spécifique du monde imputable au réalisateur, au critique ou au spectateur – et le politique en tant qu’il suppose l’exercice du pouvoir et sa contestation.

En quoi consistent les différentes modalités de mises en récit du pouvoir ? De quelle manière s’opèrent ces cadrages qui concourent à l’organisation, à la mise en scène et à la prescription du réel et par conséquent du souhaitable, contribuant ainsi à la définition d’un champ des possibles et à la construction d’une identité et d’une tradition communes ?

 

Sommaire du dossier :

- Laurent Godmer, David Smadja, « Avant-propos : Le film comme monstration du commun » ;

- Boris Godille, « Le cinéma de Jean-Luc Godard, une expérimentation de nouvelles perceptions du temps » ;

- David Smadja, « La monstration croisée de l'identité américaine et de la déviance » ;

- Antoine Faure, Emmanuel Taiëb,  « L'ordonnancement du temps politique dans les séries télévisées ».

Haut de page