Navigation – Plan du site
La pornographie et ses discours

La pornographie et ses discours

Marie-Anne Paveau, François Perea (dir.), « La pornographie et ses discours », Questions de communication, n° 26 (2014), 2015, 460 p., Nancy, Presses universitaires de Lorraine, ISBN : 9782814302334.
Notice publiée le 06 mars 2015

Présentation de l'éditeur

Bien qu'elle soit devenue un thème ordinaire dans les discours médiatiques, la pornographie est un objet de recherche encore nouveau et ce dossier l’aborde sous l’angle peu exploré du langage, du discours et des représentations. Sollicitant les sciences du langage, les sciences de l’information et de la communication, la littérature et la psychanalyse, il dresse le panorama des porn studies et des études pornographiques « à la française » et montre qu’elles relèvent des travaux sur les discours, les textes et les médias. Ce dossier met aussi au jour le fait que le discours de et sur la pornographie est aussi social et politique.

Dans les Échanges, Éric Maigret répond aux auteurs qui ont discuté sa position sur les cultural studies et leur action sur les savoirs disciplinaires (2013) en affirmant la nécessité de penser une transfomativité non dialectique, tant épistémologique que politique, pour identifier leur spécificité. Luc Bonneville apporte sa contribution aux échanges sur les changements contemporains que subissent universités et universitaires en rendant compte de la position des principaux intéressés fondée sur une série d’entretiens avec des professeurs d’une université canadienne. Brigitte Simonnot traite du plagiat universitaire, montre les limites des actions mises en œuvre par les universités et trace des pistes à explorer pour contrer cette pratique.

Quatre Notes de recherches sont publiées. Jean-Philippe De Oliveira analyse les enjeux communicationnels ayant marqué les rapports entre l’État, le champ de la lutte contre le sida et la question sociétale de l’homosexualité. Anne-Hélène Le Cornec Ubertini montre comment l’École de la République transmet des valeurs contraires à celles qu’elle est censée enseigner. Céline Morin pointe la variabilité historique des expressions de l’amour et la met en relation avec les travaux présentant l’amour comme une visée communicationnelle. Enfin, Baptiste Rappin met en exergue les fondements théologiques sécularisés de l’intelligence collective.

Comme dans chaque livraison, les Notes de lecture rendent compte de près de 60 publications récentes dans le domaine de l’information-communication.

 

Sommaire

La pornographie et ses discours
Dossier coordonné et présenté par Marie-Anne Paveau et François Perea

Présentation

- Marie-Anne Paveau, François Perea, « Un objet de discours pour les études pornographiques » ;
- Émilie Landais, « Porn studies et études de la pornographie en sciences humaines et sociales ».

Des lieux discursifs

- Béatrice Damian-Gaillard, « L'économie politique du désir dans la presse pornographique hétérosexuelle masculine française » ;
- Monica G. Zoppi Fontana, Ilka de Oliveira Mota, « Brazil Sex Magazine : un corps 100 % national ? » ;
- François Perea, « Éléments du pathos pornographique. Mise en scène et affects dans les dialogues de films pornographiques » ;
- Dominique Maingueneau, « Le casting, lieu d'autolégitimation du dispositif pornographique ».

Des corps sociaux et politiques

- Marie-Anne Paveau, « Sluts and goddesses. Discours de sexpertes entre pornographie, sexologie et prostitution » ;
- Stéphanie Kunert, « Les métadiscours pornographiques » ;
- François-Ronan Dubois, « Les blogs, de la photographie de mode à la photographie pornographique » ;
- Éric Bidaud, « La psychanalyse à l'épreuve de l'indécent’ ».

Échanges

- Éric Maigret, « Ce que les cultural studies font aux savoirs disciplinaires. Retour sur un débat » ;
- Luc Bonneville, « Les pressions vécues et décrites par des professeurs d’une université canadienne. Témoignages » ;
- Brigitte Simonnot, « Le plagiat universitaire, seulement une question d’éthique ? ».

Notes de recherche

- Jean-Philippe De Oliveira, « La communication publique à l’appui d’une stratégie de repositionnement de l’État dans l’espace public. Le cas de la lutte contre le sida et de la question homosexuelle » ;
- Anne-Hélène Le Cornec Ubertini, « La transmission implicite des valeurs de l’École de la République » ;
- Céline Morin, « L’amour et les théories de la communication » ;
- Baptiste Rappin, « Le divin management. La structure théologique de l’intelligence collective ».

Notes de lecture

Livres reçus

Abstracts

Haut de page