Navigation – Plan du site
Réactions à risque

Réactions à risque

Regards croisés sur la sécurité dans la chimie
Michèle Dupré, Jean-Christophe Le Coze (dir.), Réactions à risque. Regards croisés sur la sécurité dans la chimie, Cachan, Lavoisier, coll. « Sciences du risque et danger », 2014, 192 p., ISBN : 978-2-7430-1988-4.
Notice publiée le 30 mars 2015

Présentation de l'éditeur

Appréhender la sécurité dans l’industrie chimique, nécessite d’étudier, au sein des systèmes de production, son élaboration, résultat d’interactions nombreuses entre des acteurs internes (concepteurs des installations, génie des procédés, R&D, opérateurs, direction, maintenance) et externes à l’entreprise (assureurs, régulateurs, etc.), mais aussi entre des hommes et des machines, des hommes et des procédures. Plus que la chimie et les risques, cet ouvrage aborde un objet plus restreint encore : la sécurité industrielle, non pas telle qu’elle s’affirme dans les procédures et les guides, mais telle qu’elle se construit dans différents lieux et par l’interaction de très nombreux acteurs dans et hors de l’entreprise. Il en résulte une mise à plat des problématiques et manières possibles d’éclairer la question complexe de la sécurité. Cette dernière n’est pas traitée de manière générale. L’objectif ici est bien de montrer cette construction plurielle à travers des acteurs et métiers différents, dans des domaines d’activité qui posent la question différemment en fonction des corpus de savoirs sur lesquels ils reposent.
Réactions à risque. Regards croisés sur la sécurité dans la chimie se veut donc un ouvrage pluriel, rassemblant des regards croisés d’hommes de terrain, d’ingénieurs et de chercheurs en sciences humaines et sociales, et montrant la nécessité d’établir des liens entre ces différents domaines de connaissances.

Haut de page

Auteurs

Michèle Dupré (dir.)

Michèle Dupré est sociologue du travail, chercheur au Centre Max Weber. Elle travaille depuis 2004 sur la manière dont la sécurité est mise en œuvre dans les entreprises, avec des composantes à la fois techniques, humaines et organisationnelles.

Jean-Christophe Le Coze (dir.)

Jean-Christophe Le Coze est docteur en Sciences et génie des activités à risques de l’École des Mines de Paris, et responsable, à l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), de la feuille de route de recherche en sciences humaines et sociales sur les problématiques de sécurité industrielle.

Haut de page