Navigation – Plan du site
La photographie de groupe et la politique de la disparition dans la Russie de Staline

La photographie de groupe et la politique de la disparition dans la Russie de Staline

Denis Skopin, La photographie de groupe et la politique de la disparition dans la Russie de Staline, Paris, L'Harmattan, coll. « Esthétiques », 2015, 236 p., ISBN : 978-2-343-05596-1.
Notice publiée le 05 avril 2015

Présentation de l'éditeur

L'Union Soviétique, l'an 1937. Les purges staliniennes atteignent leur paroxysme. Mais ce ne sont pas les personnes elles-mêmes qui disparaissent : leurs représentations picturales et photographiques sont également vouées à la disparition. Quelles sont les raisons qui ont poussé les gens à mutiler les portraits de leurs proches, à les rayer, les découper, ou encore noircir avec de l'encre ? L'auteur s'intéresse à ce dernier phénomène.
Il propose une analyse dont les ressorts sont tout autant politiques, historiques et psychologiques.

Haut de page