Navigation – Plan du site
Des caisses du roi aux poches des cadavres

Des caisses du roi aux poches des cadavres

Une historienne à l'oeuvre, Françoise Bayard
Françoise Bayard, Des caisses du roi aux poches des cadavres. Une historienne à l'oeuvre, Françoise Bayard, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, coll. « La pierre et l'écrit », 2015, 372 p., textes réunis et présentés par Anne Béroujon, Delphine Estier et Anne Montenach, ISBN : 978-2-7061-2257-6.
Notice publiée le 14 avril 2015

Présentation de l'éditeur

A quoi jouait-on à Lyon sous le règne de Louis XIV ? Qu'avaient les hommes et les femmes du XVIIIe siècle dans leurs poches quand la mort les a saisis ? Comment Louis XIII s'y prenait-il pour faire payer les riches ? Autant de thèmes traités dans cet ouvrage qui fait découvrir, à travers les écrits de l'historienne Françoise Bayard, la vie économique et sociale des Français sous l'Ancien Régime. Depuis l'étude du contenu des poches des cadavres jusqu'à celle des cérémonies de noces dans le Lyonnais, en passant par l'analyse lumineuse d'un cahier de comptes tenu par la mère de l'historienne, cet ouvrage présente les principaux objets de recherche de Françoise Bayard. En faisant pénétrer le lecteur dans l'atelier de l'enseignante et de la chercheuse, il nous montre comment s'écrit l'histoire, celle des puissants financiers du roi de France comme celle de ses sujets les plus humbles.

Trois historiennes, anciennes étudiantes de Françoise Bayard, rappellent la richesse de sa démarche et de ses analyses, et la diversité des thèmes qu'elle a renouvelés, en sélectionnant quelques-uns de ses articles et communications, dont certains ne sont jamais parus ou sont difficilement accessibles. Leur démarche ne manquera pas d'intéresser les enseignants et étudiants en histoire de niveaux master et doctorat.

Haut de page

Auteur

Françoise Bayard

Françoise Bayard est professeur émérite d’histoire moderne à l’université Lumière Lyon 2, spécialiste d’histoire économique et sociale de la France d’Ancien Régime. Elle est chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur.

Haut de page