Navigation – Plan du site
Témoignabilité

Témoignabilité

Beckett, Dante, Levi et les fondements de la responsabilité
Robert Harvey, Témoignabilité. Beckett, Dante, Levi et les fondements de la responsabilité, Métis Presses, 2015, 244 p., Traducteur : Thierry Gillyboeuf, ISBN : 978-2-940406-71-5.
Notice publiée le 04 mai 2015

Présentation de l'éditeur

En prenant comme point de départ l’avant-dernier livre minimaliste et réputé intraduisible de Samuel Beckett, Cap au pire, Robert Harvey propose une réflexion originale et audacieuse sur la notion de « témoin », et surtout sur notre capacité à tenir ce rôle. Cette dernière, pour laquelle il a forgé le néologisme de ­témoignabilité, repose non pas sur des structures intellectu­elles rationnelles ou sur des principes moraux, mais sur la force de l’imagi­nation. À la croisée de la littérature comparée et de la philosophie, cet essai propose, dans une lecture parallèle de Beckett, des récits de survivant de Primo Levi et du Purgatoire de Dante, une approche du témoin fondée sur l’empathie et l’intermédiarité entre les êtres. Qu’il s’agisse du survivant de la Shoah ou du témoin par procuration d’un fait divers médiatique, « seule la témoignabilité peut sauver l’honneur du nom “humain” ».

Haut de page

Auteur

Robert Harvey

« Distinguished professor » de littérature comparée et de philosophie à Stony Brook University (New-York) où il dirige le Département de Cultural Analysis & Theory. Critique, essayiste et traducteur, auteur de nombreux ouvrages sur Jean-François Lyotard, Jean-Paul Sartre et ­Marguerite Duras, il est ancien Directeur de Programme au Collège International de Philo­sophie de Paris (2001-2007).

Haut de page