Navigation – Plan du site
Les citoyens manquants

Les citoyens manquants

Banlieues, migrations, citoyennetés et construction européenne
Rada Ivekovic, Les citoyens manquants. Banlieues, migrations, citoyennetés et construction européenne, Editions Al Dante, coll. « Documents », 2015, 303 p., ISBN : 9782847617528.
Notice publiée le 04 mai 2015

Présentation de l'éditeur

La question qui s'est annoncée en France, d'abord dans les banlieues lors des émeutes en 2005, pour s'élargir aux centres-villes et aux jeunes en général en 2006, est aussi celle des générations. La question des banlieues, sans être simplement une "séquelle", "une conséquence", "une suite" du colonialisme, sans être non plus le colonialisme historique (terminé pour la France en 1954 et 1962 - mais que faire des "îles" ?), est néanmoins aussi la question coloniale qui se présente à nous aujourd'hui en tant que postcoloniale.
En elle converge la question du projet de société qu'on se donne ici, en France, avec celle du projet de société et de construction politique de l'Europe et dumonde. Le tout se passe après la chute du mur de Berlin, dans le cadre de la mise en place d'une Europe faisant partie de la mondialisation. S'y rencontrent les conditions post-coloniale, postsocialiste et les générations. Ce livre traite des mélancolies coloniales et impériales, plus ou moins déguisées.
De ce que raconte les émeutes des jeunes des "quartiers", et de l'obstination des observateurs, qu'ils soient de droite comme de gauche, de nier la portée politique des ces émeutes ; de la mise à l'écart des quartiers, et de la stigmatisation de ses habitants... Ce livre est un outil indispensable pour mieux comprendre la mise en marge par le gouvernement français et, plus largement, les gouvernements européens, des populations issues des anciennes colonies et, plus généralement, des migrants et demandeurs d'asile ; et du combat mené contre eux lorsque ceux-ci demandent des comptes sur cette mise à l'écart de la société.

Haut de page