Navigation – Plan du site
Exploiter les difficultés méthodologiques

Exploiter les difficultés méthodologiques

Une ressource pour l'analyse en sciences sociales
Christine Guionnet, Sophie Rétif (dir.), Exploiter les difficultés méthodologiques. Une ressource pour l'analyse en sciences sociales, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des Sociétés », 2015, 175 p., Préface de Stéphane Beaud, ISBN : 978-2-7535-4012-5.
Notice publiée le 21 mai 2015

Présentation de l'éditeur

Loin d'un regard naïvement positiviste, les problèmes rencontrés lors d'enquêtes de terrain en sciences sociales sont aujourd'hui reconnus comme une réalité incontournable, avec laquelle le chercheur doit apprendre à composer. Pourtant, dans la majorité des ouvrages consacrés à ces enquêtes, les réflexions méthodologiques demeurent marginales. Elles semblent figurer une part fastidieuse, voire dangereuse de la recherche, susceptible d'affaiblir sa légitimité scientifique.
Lorsque les difficultés liées à l'enquête sont évoquées, c'est souvent pour mieux souligner comment elles ont pu être dépassées, éliminées. Dans la même optique, les manuels de méthodologie suggèrent combien le chercheur est d'autant plus crédible et efficace qu'il applique scrupuleusement certaines techniques destinées à contourner les difficultés méthodologiques qui se présentent à lui. Dans une perspective très différente, les articles présentés ici invitent à considérer combien ces difficultés peuvent représenter de réelles ressources susceptibles d'enrichir l'analyse en sciences sociales.
Elles ne doivent pas être reléguées aux oubliettes impures et honteuses des ratés de la recherche, mais doivent au contraire être analysées de façon centrale et systématique. Sociologues et politistes reviennent ici sur des difficultés souvent similaires, dont ils ont su tirer profit : le travail sur des objets «sensibles», considérés par le monde académique comme peu légitimes, ou générant des formes d'assignations identitaires ; la confrontation à des enquêtés s'appropriant les problématiques scientifiques et tentant de les façonner ; la difficulté à mener des entretiens avec des professionnels de la parole ; l'injonction à construire un travail scientifique dans une équipe de travail hétérogène et sur des terrains eux-mêmes difficiles à comparer ; ou encore la nécessité de se projeter dans une identité de chercheur entrepreneur, tout en demeurant fidèle à des normes de la recherche en apparence difficiles à concilier avec certaines injonctions liées à la recherche collective sur contrats.
En examinant ces situations problématiques, cet ouvrage constitue une forme de plaidoyer pédagogique présentant à des chercheurs débutants la dimension parfois positive des obstacles rencontrés lors d'une enquête de terrain. Il invite à enrichir tout travail de sciences sociales d'une réflexion approfondie et systématique sur les difficultés méthodologiques rencontrées, afin d'envisager leur caractère potentiellement heuristique (et pourtant souvent ignoré).

Haut de page

Auteurs

Christine Guionnet (dir.)

Maîtresse de conférences en science politique à l'université Rennes 1 et membre du Centrre de recherches sur l'action politique en Europe.

Sophie Rétif (dir.)

Docteure en science politique de l'université Rennes 1 et post-doctorante à l'IDHES (université Paris Ouest Nanterre La Défense).

Publications du même auteur

Haut de page