Navigation – Plan du site

AccueilLireLes livres2007Spectres de l'anthropologie

Spectres de l'anthropologie

Spectres de l'anthropologie

Suite nord-américaine
Emmanuel Désveaux, Spectres de l'anthropologie. Suite nord-américaine, Aux Lieux d'être, coll. « Sciences contemporaines », 2007, 332 p., EAN : 9782916063157.
Notice publiée le 12 novembre 2007

Présentation de l'éditeur

Emmanuel Désveaux entend reconstituer l'itinéraire qui l'a porté progressivement vers la conviction que seul un culturalisme élargi - un mégaculturalisme - offre aujourd'hui une perspective de renouveau théorique pour l'anthropologie. La démarche peut, certes, s'avérer douloureuse car elle incite à se déprendre des spectres qui hantent la discipline, tels son fonctionnalisme latent ou sa propension à l'universalisme. S'appuyant sur les grands noms passés et cherchant le dialogue avec ses contemporains, l'auteur se confronte aux deux courants émergents de l'anthropologie, à savoir l'école historiciste, qui réduit la diversité culturelle au nom d'une histoire absolue, et le cognitivisme qui risque de réveiller les fantômes du naturalisme. A travers le prisme des Indiens d'Amérique du Nord, s'opère ici un glissement d'une épistémologie de ta discipline à une réactualisation de ses grandes thématiques que sont la parenté, le totémisme, le chamanisme, l'art, le passage à l'écriture ou l'histoire. Or, très souvent, les analyses développées se trouvent souvent en porte-à-faux par rapport à la doxa ; l'idée que la société, comme collectif, aurait toujours primé sur l'individualité chez les peuples anciennement dits " primitifs ", ou encore celle du caractère universel de l'échange matrimonial sont réfutées dans cet ouvrage. Existerait-il une spécificité amérindienne qui aurait échappé aux anthropologues ?

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search