Navigation – Plan du site
Les bonnes pratiques des organisations internationales

Les bonnes pratiques des organisations internationales

Asmara Klein, Camille Laporte, Marie Saiget (dir.), Les bonnes pratiques des organisations internationales, Paris, Les Presses de Sciences Po, coll. « Relations internationales », 2015, 241 p., ISBN : 978-2-7246-1720-7.
Notice publiée le 16 juin 2015

Présentation de l'éditeur

Comme les entreprises, les organisations internationales recourent aux bonnes pratiques pour améliorer leur action, former leurs collaborateurs, renforcer leur expertise et, ainsi, légitimer leur présence sur un terrain de plus en plus concurrencé par les acteurs non étatiques.

De l'OCDE à la Banque mondiale, en passant par ONU Femmes ou ONUSIDA, rares sont les organismes qui échappent au phénomène. Mais si les bonnes pratiques, fruits de l’expérience, séduisent par leur aspect pragmatique, elles prennent des formes très différentes selon les institutions et les politiques dans lesquelles elles s’inscrivent.

En explorant leur émergence et leurs usages dans des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, l’aide au développement ou la protection de l’environnement, l’ouvrage apporte une synthèse sur ce nouvel outil de gouvernance internationale, sur sa raison d’être et ses effets sur l’action multilatérale.

 

Avec Samuel Beroud, Guillaume Devin, Clara Egger , Aurore Gary, Bernard Gauthier, Thomas Hajduk, Dominique Kerouedan, Benoît Martin, Raphaëlle Parizet, Soraya Sidani, Simon Tordjman

Haut de page

Auteurs

Asmara Klein (dir.)

Asmara Klein est docteure en science politique de Sciences Po et travaille pour le Secrétariat international de la campagne « Publiez ce que vous payez ».

Camille Laporte (dir.)

Camille Laporte est docteure en science politique de Sciences Po et ATERà Sciences Po Lille.

Marie Saiget (dir.)

Marie Saiget est doctorante en science politique à Sciences Po, ancienne allocataire de l'Institut Émilie du Châtelet et  ATER à l’Université Lille 2.

Haut de page