Navigation – Plan du site
Inégalités et rapports sociaux

Inégalités et rapports sociaux

Rapports de classes, rapports de sexes
Roland Pfefferkorn, Inégalités et rapports sociaux. Rapports de classes, rapports de sexes, La Dispute, coll. « Le genre du monde », 2007, 412 p., EAN : 9782843031427.
Notice publiée le 07 décembre 2007

Présentation de l'éditeur

L'émergence de la problématique du genre à partir de la fin des années 1970 a coïncidé avec le recul de la problématique des classes. Ce basculement est une manifestation de la tendance récurrente de la recherche, mais aussi des médias et des discours politiques, à expliquer le mouvement des sociétés à partir d'un seul type de rapports sociaux, en écartant les autres. Le livre de Roland Pfefferkorn, professeur de sociologie à l'université Marc Bloch de Strasbourg et membre du laboratoire Cultures et sociétés en Europe du CNRS, vise à analyser l'ensemble des rapports qui se nouent entre les divers groupes sociaux, et en premier lieu entre classes et entre sexes. Car les hommes et les femmes entrent en relation de plus d'une manière. Leurs groupes d'appartenance sont multiples : classes, sexes, générations, " races "... Pour la première fois, un même ouvrage dresse un bilan des principales approches sociologiques des rapports de classes et de sexes. Il débouche sur un ensemble original et fortement argumenté de propositions pour sortir des représentations unilatérales de la société et inscrire ces rapports dans le temps et dans l'espace.

Haut de page