Navigation – Plan du site
Les paradoxes du détail

Les paradoxes du détail

Voir, savoir, représenter à l'ère de la photographie
Érika Wicky, Les paradoxes du détail. Voir, savoir, représenter à l'ère de la photographie, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Aesthetica », 2015, 242 p., ISBN : 978-2-7535-4022-4.
Notice publiée le 19 juin 2015

Présentation de l'éditeur

Au cours du XIXe siècle, la notion de détail s'est imposée comme un outil théorique majeur pour l'appréhension des images et comme un élément essentiel de la réflexion sur la représentation et ses techniques. Stimulée par l'apparition de l'image photographique dont le rendu exceptionnellement détaillé a joué un rôle de catalyseur, la réflexion sur le détail a gagné différentes sphères culturelles.
Tantôt qualifiés de «petits importants qu'il faut mettre à la raison» (Ingres) et dont on redoute l'«émeute» (Baudelaire) ou l'«ennui» (Delacroix), tantôt perçus comme les fondements de la vérité romanesque (Balzac) par ceux qui souffrent de l'«hypertrophie du détail vrai» (Zola), les détails se sont invités au coeur de nombreux débats tant artistiques que scientifiques. En mobilisant un vaste corpus de textes (romans, critiques d'art, essais journalistiques, ouvrages scientifiques), l'ouvrage offre un point de vue singulier sur la culture visuelle de l'époque constituée d'oeuvres d'art, de reproductions d'oeuvres d'art, de gravures, d'illustrations, de panoramas, d'expositions de tableaux ou encore d'albums photographiques.
Ce faisant, il tente de participer, de façon résolument pluridisciplinaire, à l'élaboration d'une nouvelle histoire du regard à l'époque contemporaine.

Haut de page

Auteur

Érika Wicky

Érika Wicky est docteure en histoire de l’art (université de Montréal). Elle a codirigé le numéro de la revue québécoise Études françaises, « La physiognomonie au XIXe siècle : transpositions esthétiques et médiatiques », Presses de l’université de Montréal (vol. 49, no 3, 2013), ainsi que l’ouvrage collectif Le Corps dans l’histoire et les histoires du corps, précédé d’entretiens avec Georges Vigarello, Paris, Hermann, 2013. Ses recherches sont consacrées aux écrits du XIXe siècle sur l’art et sur la photographie.

Haut de page