Navegación – Mapa del sitio

InicioLeerLes revues2015Histoire et conflits de mémoire e...

Histoire et conflits de mémoire en Espagne

Histoire et conflits de mémoire en Espagne

Elodie Richard, Charlotte Vorms (dir.), « Histoire et conflits de mémoire en Espagne », Vingtième Siècle, n°127, juillet-septembre 2015, Les Presses de Sciences Po.
Anuncio publicado en 17 septiembre 2015

Presentación del editor

Il y a quarante ans, la mort de Francisco Franco ouvrait un processus de transition démocratique négocié entre le gouvernement et l'opposition antifranquiste. Il était mis fin à un régime établi une quarantaine d’années auparavant, au terme d’une guerre civile particulièrement meurtrière, déclenchée par un coup d’État militaire. Ainsi la démocratie espagnole ne rompit-elle pas officiellement avec la dictature et évita-t-elle de revenir sur les circonstances de son avènement.

Depuis la fin des années 1990, ce « consensus transitionnel » est critiqué par les mouvements sociaux en faveur de la « récupération de la mémoire historique » et rompu par les partis qui se saisissent désormais du passé comme d’une arme politique. Ce contexte n’est pas sans conséquences sur le travail des historiens, dont les interprétations de la Seconde République, de la guerre civile et de la dictature sont au coeur des conflits de mémoire.

Ce numéro spécial de Vingtième Siècle explore les effets de ces débats mémoriels sur la manière dont on écrit l’histoire du 20e siècle espagnol, en proposant un tour d'horizon des recherches menées depuis une vingtaine d'années.

 

SOMMAIRE

Les historiens pris dans les conflits de mémoire

Élodie Richard et Charlotte Vorms

Transition historiographique ? Retour sur quatre-vingts ans d'histoire de l’Espagne

Élodie Richard et Charlotte Vorms

 

Usages politiques du passé

La mémoire malmenée de la transition espagnole à la démocratie

Sophie Baby

La guerre civile espagnole, enjeux historiographiques et patrimoine politique

François Godicheau

Entretien avec le romancier Isaac Rosa

par Élodie Richard

La violence sous la Seconde République espagnole : une question politique

Eduardo González Calleja

Le renouvellement du corps des professeurs d’histoire pendant le premier franquisme

Rubén Pallol Trigueros

Belchite, entre lieu de mémoire et lieu de reconnaissance (1937-2013)

Stéphane Michonneau

 

Le régime franquiste

Le rôle de l’Église dans la répression franquiste

Gutmaro Gómez Bravo

Le culte de la mort dans l’« État nouveau » espagnol (1936-1941)

Francisco Sevillano Calero

Le contrôle de la sexualité des jeunes Valenciennes sous le franquisme (années 1940 et 1950)

Amélie Nuq

De la crise du logement à la question urbaine : le régime franquiste et les conditions de vie urbaines

Céline Vaz

 

Adhésion, consentement, résistance

Les dynamiques locales et quotidiennes de la répression franquiste (1936-1950)

Claudio Hernández Burgos

Une histoire sociale de la résistance au franquisme

Jorge Marco

Le premier franquisme « vu d’en bas » : résistance armée et résistances quotidiennes (1939-1952)

Mercedes Yusta Rodrigo

La question religieuse en Espagne au 20e siècle

Feliciano Montero García

 

Chronologie

Rubriques

Archives

Les archives de la guerre civile espagnole

María José Turrión García

Le fonds « Brigades internationales » des archives du Komintern

Édouard Sill

Les archives de Jacques Foccart

Philippe Oulmont

 

Avis de recherches

L’aluminium, matière à création

Thierry Renaux

« Espaces de violence » en Lorraine

Marie Loevenbruck et Freya Dehn

Images, lettres et sons

Le No-Do ou la réussite politique du banal en Espagne

Vicente Sánchez-Biosca

Photographier les deux Viêt-Nam en guerre

François Guillemot

Inicio de página
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search