Navigation – Plan du site
Délinquant juvénile

Délinquant juvénile

Kang Yi-Kwan, Délinquant juvénile, Paris, Dissidenz Films, 2015.
Notice publiée le 25 septembre 2015

Présentation de l'éditeur

Ji-gu, 16 ans, vit seul avec son grand-père malade, dont il prend soin tout en traînant avec les adolescents désœuvrés de son quartier. Après une ultime effraction, Ji-gu est finalement envoyé en centre de détention pour mineurs. Un jour, il apprend que sa mère, qui l’a abandonné après l’avoir mis au monde à l’âge de 17 ans, l’attend au parloir…

Inédit en France, présenté au Festival du Film de Toronto en 2013, le film était en 2014 le candidat de la Corée du Sud pour l’Oscar du Meilleur Film Etranger. La forme est ainsi assez simple mais les personnages particulièrement émouvants et la description des contraintes sociales terribles sans etre caricaurtale ou scénarisée. Un drame social tout en finesse, et remarquablement interprété par le jeune Seo Young-ju qui a remporté le Prix d’Interprétation au prestigieux Festival de Tokyo.

 

Film 1h47, VO en coréen, sous-titres français.

Bonus :

- Making of
- Interview de Seo Young-Ju et Lee Jung-Hyunµ
- Bande annonce

 

Ce DVD fait partie d'un coffret intitulé Cinémas de Corée du Sud : Coupables ou victimes ?, qui contient également le film A Cappella, de Lee Sujin.

Haut de page