Navigation – Plan du site
Les citoyens ont de bonnes raisons de ne pas voter

Les citoyens ont de bonnes raisons de ne pas voter

Thomas Amadieu, Nicolas Framont, Les citoyens ont de bonnes raisons de ne pas voter, Lormont, Le Bord de l'eau, coll. « Pour mieux comprendre », 2015, 160 p., ISBN : 9782356874191.
Notice publiée le 05 octobre 2015

Présentation de l'éditeur

Quel est le phénomène massif qui fait écho au discrédit de la classe politique française ? Le vote Front National ? Non, l’abstention. En hausse à chaque scrutin, elle est devenue une attitude commune qui entache la démocratie représentative. Régulièrement, on entend des appels à rendre le vote obligatoire. On veut effacer les symptômes plutôt que de s’interroger sur le mal.

Plutôt que de culpabiliser les citoyens, les auteurs accordent du crédit aux « préjugés » populaires concernant les dérives de la classe politique et lancent une critique de fond concernant l’incapacité de nos institutions et de nos élus à agir pour l’intérêt général. Ils proposent quelques mesures pour sortir de cette impasse où nos représentants sont désormais élus par une minorité de la population… La crise politique, en France comme en Europe, est-elle inéluctable ?

Haut de page

Auteurs

Thomas Amadieu

Thomas Amadieu est sociologue et chercheur associé au Groupe d’étude des méthodes de l’analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS). Il enseigne la sociologie à l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense et à l’Université Paris-Sorbonne.

Nicolas Framont

Nicolas Framont est sociologue, membre du Groupe d’étude des méthodes de l’analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS). Il enseigne la sociologie à l’Université Paris-Sorbonne.

Publications du même auteur

Haut de page