Navigation – Plan du site
Les Maisons chaleureuses

Les Maisons chaleureuses

Henri Cohen-Solal, Dominique Rividi, Les Maisons chaleureuses, Genève, IES/HETS, coll. « Pratiques », 2015, 93 p., Préface de Charlotte Wydra, ISBN : 978-2-88224-133-7.
Notice publiée le 30 novembre 2015

Présentation de l'éditeur

Les Maisons chaleureuses veulent être des lieux d’ancrage. Pour permettre à des adolescents de se dégager du sentiment d’abandon, d’exclusion et d’errance dans leur cité, elles s’installent dans des quartiers dits sensibles. Elles offrent des lieux qui accueillent sans contrainte administrative et qui portent comme règle fondamentale : « il est interdit d’exclure ». Dans leur maison chaleureuse, les jeunes peuvent remailler une trame sociale et communautaire. Ils peuvent élaborer une projection de leur devenir à travers le dialogue avec les adultes qui les reçoivent. Chaque rencontre étant fondée sur l’écoute, le respect mutuel et la bienveillance.
Les Maisons chaleureuses veulent aussi être des lieux pour penser l’adolescent en difficulté.  Les éducateurs sont formés pour accompagner le mal-être et la souffrance de l’adolescent selon une approche intégrée, analytique, sociale et éducative. Les principes de la médiation sociale, interculturelle et institutionnelle nourrissent à la fois la formation des éducateurs et l’accompagnement des jeunes afin que ceux-ci puissent aménager une passerelle, un espace transitionnel entre eux et l’institution.
A partir d’un parcours parfois complexe et difficile, mené de Paris à Jérusalem et qui s’égrène de Madagascar à Tahiti, cet ouvrage veut permettre de pérenniser une chaleureuse expérience d’accueil et de transmission.

Haut de page

Auteurs

Henri Cohen-Solal

Psychanalyste, médiateur et enseignant. En 1980, il co-fonde Bait ham en ouvrant à Jérusalem le premier club des Maisons chaleureuses. Il dirige, depuis sa fondation en 2008, le collège doctoral Paris-Jérusalem auquel participent le CNRS et les universités Al-Quods (Palestine), Ben Gurion (Israël) et Paris-Diderot. Il a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées sur la médiation, l'action sociale et la psychnanalyse.

Dominique Rividi

Psychologue clinicienne, co-fondatrice de Bait ham. Depuis ses débuts, elle participe activement aux équipes des Maisons chaleureuses ; elle collabore au collège doctoral Paris-Jérusalem et intervient régulièrement dans un service de la municipalité de Jérusalem qui suit des jeunes adultes en difficulté. Elle est titulaire d'un doctorat de l'université Paris Diderot, qui aborde le transfert sur le lieu dans les clus de Bait ham, à partir des outils de la psychothérapie iustitutionnelle.

Haut de page