Navigation – Plan du site
La vaillance des femmes

La vaillance des femmes

Relations entre femmes et hommes berbères de Kabylie
Camille Lacoste-Dujardin, La vaillance des femmes. Relations entre femmes et hommes berbères de Kabylie, La Découverte, coll. « textes à l'appui », 2008, 164 p., EAN : 9782707154026.
Notice publiée le 05 mai 2008

Présentation de l'éditeur

Le grand sociologue Pierre Bourdieu a fondé son étude de Lu Domination masculine (1998) sur l'exemple de la société kabyle, qu'il perçoit comme une archéologie objective de notre inconscient " où les femmes auraient " incorporé " la " domination masculine " - interprétation rejoignant ('elles d'autres chercheurs imputant aux femmes un " consentement à la domination ". Étudiant en ethnologue depuis près d'un demi-siècle la culture kabyle, Camille Lacoste-Dujardin a pu constater à quel point ses observations contredisaient cette vision. C'est ce qui l'a conduite à approfondir dans ce livre l'analyse de cette réalité complexe, en se plaçant résolument du côté des " dominées " jusque-là si négligées. L'auteur montre ainsi comment celles-ci, avec une lucidité et une vaillance exemplaires, ont construit en Kabylie une " science des femmes ", où la résistance s'est muée en contre-attaque : elle s'exprime dans les contes que les mères inculquent aux enfants, où l'adulte effrayant est l'ogresse teryel, expression extrême de la rébellion féminine face aux contraintes masculines que cette femme sauvage dénonce en chacun de ses actes. Mieux, ces femmes kabyles obligent les hommes à admettre la supériorité féminine par une collaboration dans maints domaines. Elles en viennent à contester la règle patriarcale par des contre-pouvoirs, jusque dans le domaine de la parenté que les hommes prétendent confisquer. Cette exemplarité féminine a perduré dans la montagne kabyle grâce à ces femmes, dont quelques-unes sont des héroïnes nationales. Aujourd'hui, leurs descendantes poursuivent avec la même vaillance le combat pour la reconnaissance de leurs droits et de leur participation à la société, dans les difficiles circonstances de l'Algérie actuelle.

Haut de page