Navigation – Plan du site
Les droites latino-américaines pendant la guerre froide (1959-1989)

Les droites latino-américaines pendant la guerre froide (1959-1989)

Ernesto Bohoslavsky, Stéphane Boisard (dir.), « Les droites latino-américaines pendant la guerre froide (1959-1989) », Cahiers des Amériques latines, n° 79, 2015, IHEAL, ISSN : 1141-7161.
Notice publiée le 17 décembre 2015

Présentation de l'éditeur

De la révolution cubaine de 1959 à la fin de la dictature du général Pinochet au Chili en 1989, voici l’émergence d’une génération consciente d’être un nouvel acteur social. Ce sont les organisations mexicaines et argentines de jeunes anticommunistes et antisémites, rassemblés autour de l’idée d’une menace contre l’Occident, l’offensive anticommuniste lancée en Uruguay, ou encore l’idée d’une citoyenneté supranationale latino-américaine prônée par un réseau d’intellectuels fascistesespagnols et argentins.

Aujourd’hui, l’anticommunisme a disparu du discours des droites pour être remplacé par une idéologie du développement économique. Mais les droites latino-américaines contemporaines ne peuvent se comprendre que dans un régime d’historicité inscrit dans la guerre froide, période qui joue un rôle fondamental dans l’évolution et la redéfinition de cette famille politique.

Haut de page

Lieu

Amérique latine

Brésil

Portugal

Mexique

Argentine

Espagne

Uruguay

Haut de page