Navigation – Plan du site
La ségrégation urbaine

La ségrégation urbaine

Marco Oberti, Edmond Préteceille (dir.), La ségrégation urbaine, Paris, La Découverte, coll. « Repères, sociologie », 2016, 128 p., ISBN : 9782707164254.
Notice publiée le 11 janvier 2016

Présentation de l'éditeur

 

La ségrégation urbaine est souvent considérée comme un facteur essentiel de la crise urbaine, liée à l’idée de ghetto et aux quartiers populaires stigmatisés à forte concentration d’immigrés. Réduite à cette seule figure, elle est vue comme contraire à l’idéal républicain, et sa réduction est un axe central de la politique de la ville en France.

Mais, pour en comprendre la nature, les causes et les effets, il faut aller au-delà de cette simplification, la définir rigoureusement et considérer la diversité des profils sociaux et ethniques des quartiers d’une ville. Comment mesurer la ségrégation ? Quelles sont les méthodes, les catégories et les échelles pertinentes ? Quels sont les processus à l’œuvre ? Quels en sont les effets aux différentes échelles et pour l’ensemble des groupes sociaux ? Contribue-t-elle toujours à amplifier les inégalités ?

Ce livre apporte des éléments de réponse en mobilisant les outils et les paradigmes de la sociologie urbaine, et en élargissant le regard à d’autres sociétés. Il s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la ville, étudiants, chercheurs, praticiens ou décideurs.

Haut de page

Auteurs

Marco Oberti (dir.)

Marco Oberti, sociologue, est professeur à Sciences Po et directeur de l’Observatoire sociologique du changement (Sciences Po-CNRS). Ses travaux les plus récents portent sur les inégalités urbaines et scolaires abordées sous l’angle de la ségrégation.

Publications du même auteur

Edmond Préteceille (dir.)

Edmond Préteceille, sociologue, est directeur de recherche émérite à l’Observatoire sociologique du changement (Sciences Po-CNRS). Ses travaux portent sur l’analyse comparative des inégalités urbaines et de la ségrégation dans les grandes métropoles.      

Haut de page