Navigation – Plan du site
La sociologie chinoise avant la Révolution

La sociologie chinoise avant la Révolution

Une introduction
Li Peilin, Qu Jingdong, La sociologie chinoise avant la Révolution. Une introduction, Paris, Maison des Sciences de l'Homme, coll. « 54 », 2015, 148 p., Traduit du chinois par Lucie Modde, ISBN : 978273512010.
Notice publiée le 03 février 2016

Présentation de l'éditeur

En Chine, la première moitié du XXe siècle est marquée par l'effondrement du système des dynasties, les invasions étrangères, l'affrontement des courants scientifiques et le développement du mécontentement populaire. Au même moment, on assiste à l'émergence de grands courants de pensée dans le domaine des humanités et le développement de la sociologie chinoise.

L'ouvrage passe en revue de manière systématique les différentes traditions classiques de la sociologie chinoise et permet de découvrir des matériaux et des textes de première main sur les premières études sociologiques chinoises ainsi qu’une construction d'un nouveau cadre d'interprétation pour le changement de cette discipline.

Haut de page

Auteurs

Li Peilin

Li Peilin est directeur et professeur à l'Institut de sociologie de l’Académie chinoise des sciences sociales. Il a énormément publié en chinois et en anglais, notamment : Introduction of Sociology, Beijing: Knowledge Press, 1996, co-ed. An Introduction to Chinese Sociological Classics, 2009, Social Sciences Academic Press (avec Qu Jingdong et Yang Yabin), 2 volumes.

Qu Jingdong

Qu Jingdong est professeur au Département de sociologie de l'Université de Pékin, et ancien directeur adjoint de l'Institut national du développement social et de l'Institut de sociologie de l'Académie chinoise des sciences sociales. Ses recherches portent sur la théorie sociale, la sociologie de l'organisation, la structure et le développement social.

Haut de page