Navigation – Plan du site
Les crises de la grande distribution

Les crises de la grande distribution

Benquet Marlène, Cédric Durand, Mathieu Hocquelet, Stéphanie Laguérodie (dir.), « Les crises de la grande distribution », Revue française de socio-économie, n° 16, 2016, 276 p., Paris, La Découverte, ISBN : 9782707189486.
Notice publiée le 07 mars 2016

Présentation de l'éditeur

La grande distribution est ancrée dans les paysages périurbains et structure les modèles d’achat et de consommation depuis plusieurs décennies. Loin d’être réductible à un secteur économique analysable à partir des outils de l’économie industrielle, elle nécessite de mobiliser une approche multidisciplinaire, alliant entre autres l’urbanisme ou la sociologie des modes de vie. Dans ce numéro, l’approche socioéconomique adoptée se centre sur les transformations économiques récentes du secteur et leurs imbrications avec les relations sociales au sens large.
Née dans les années 1950 en France, la grande distribution a connu des évolutions successives de modèles pour s’adapter aux reconfigurations du capitalisme mondialisé. Par l’importance qu’elle a rapidement acquise en tant que secteur (elle représente aujourd’hui 70 % du marché de la distribution alimentaire), elle constitue un terrain de prédilection pour saisir les transformations économiques et sociales. Secteur phare des Trente glorieuses en tant que symbole de la consommation de masse, de la réalisation des gains de productivité (nouvelles méthodes de gestion), et de la diffusion du salariat en même temps que de sa féminisation, son modèle principal, celui de l’hyper et du supermarché, est entré en crise dans les années 1990. Aujourd’hui pleinement saisie par la logique de la valorisation actionnariale, la grande distribution apparaît comme un secteur fortement encastré dans le monde social et très dépendant de la conjoncture économique, un miroir grossissant des mutations du capitalisme contemporain.

 

Éditorial

Anne Fretel, La réforme du droit du travail : le nouvel impératif économique
Introduction au dossier

Dossier

Marlène Benquet, Cédric Durand, La financiarisation de la grande distribution. Restructuration de l’actionnariat et déclin économique du groupe Carrefour (1999-2013)

Sophie Bernard, L’épargne salariale dans la grande distribution. Du partage des bénéfices au partage des risques

Emmanuelle Dutertre, Bernard Julien, Le développement contrarié de la grande distribution dans l’après-vente automobile


Note et synthèse de recherche

Philippe Moati, Vers la fin de la grande distribution ?


Hors dossier

Camille Chaserant, Sophie Harnay, La déontologie professionnelle en pratique. Enquête sur l’activité disciplinaire de la profession d’avocat

Elise Penalva-Icher, La professionnalisation dans l’Investissement socialement responsable. Le cas des analystes extra-financiers

Julien Brailly, Alexandre Coulondre, Le travail de construction d’une place de marché : centres commerciaux et salons de professionnels

Fabien Hein, Les fondements culturels de l’action entrepreneuriale. L’exemple des labels punk rock

Eric Dacheux, Daniel Goujon, Les promesses théoriques des recherches sur les initiatives solidaires : l’exemple du délibéralisme

Jean-Paul Domin, Paiement à l’acte et régulation du système de soins : une analyse de longue période (1803-2013)

Géraldine Thiry, Philippe Roman, L’indice de richesse inclusive : l’économie mainstream au-delà de ses limites, mais en deçà de la soutenabilité ?

Haut de page