Navigation – Plan du site
Les vies étudiantes

Les vies étudiantes

Tendances et inégalités
Jean-François Giret, Cécile Van de Velde, Élise Verley (dir.), Les vies étudiantes. Tendances et inégalités, Paris, La Documentation Française, coll. « Études & recherches », 2016, 320 p., ISBN : 978-2-11-010267-6.
Notice publiée le 23 juin 2016

Présentation de l'éditeur

on recense aujourd’hui plus de 2,4 millions d’étudiants en France. Une population dont les effectifs ne cessent de croître et qui se révèle être de plus en plus diversifiée. Se référer à « l’étudiant moyen » n’a donc pas plus de sens aujourd’hui qu’il n’en avait lors de la mise en place de la première enquête Conditions de vie des étudiants en 1994. Il en est de même de la vie étudiante qu’il est difficile de réduire à quelques clichés. Le seul fait d’être étudiant est loin d’homogénéiser les conditions de vie d’un public aux caractéristiques, aux expériences et aux attentes de plus en plus diversifiées. Le sexe, l’âge, la formation suivie, le parcours antérieur, la situation territoriale, les origines sociales et géographiques, sont autant de variables qu’il convient de prendre en compte dans l’étude de cette population en profonde mutation. Ce n’est pas une, mais bien des vies étudiantes qui sont analysées dans cet ouvrage, dressant les tendances et inégalités qui s’en dégagent en termes de ressources, d’articulation des temps de vie et d’études, de rapport à l’avenir, mais aussi de vulnérabilités vécues et perçues.

Les résultats présentés ici s’appuient sur la 7e enquête nationale « Conditions de vie des étudiants ». Réalisée en 2013 auprès de 41 000 étudiants, cette enquête, qui aborde les aspects essentiels de la vie étudiante fait - depuis sa première édition en 1994 - référence sur la question en France et dans le cadre de comparaisons internationales.

Haut de page

Sujet

Inégalités

Jeunesse

Éducation

Logement

Pauvreté - précarité

Santé - médecine

Haut de page