Navigation – Plan du site
Les féminismes et la prostitution (1860-1960)

Les féminismes et la prostitution (1860-1960)

Christine Machiels, Les féminismes et la prostitution (1860-1960), Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Archives du féminisme », 2016, 330 p., ISBN : 978-2-7535-4916-6.
Notice publiée le 05 juillet 2016

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage traite de la relation entre féminisme et prostitution à partir de l'histoire des mouvements féministes et de la façon dont ils se sont saisis de la question et l'ont portée dans l'espace public. Sa publication apporte beaucoup au champ historique, encore peu exploré par l'historiographique francophone, des conceptions militantes des sexualités et de leur contrôle sociale et notamment en apportant un autre regard que celui des mouvements féministes et abolitionnistes sur leur genèse et leurs convergences, mais aussi en déplaçant la focale de l'Angleterre - berceau de l'abolitionnisme - vers un espace francophone européen (Belgique, France, Suisse).

Déplacement largement justifié par l'influence du réglementarisme " à la française " sur ses voisins et par les liens que tissent entre elles, les féministes de ces trois pays. Compte-tenu de la place, quasi permanente de la prostitution dans l'actualité médiatique de ces dernières années, ce livre qui invite à repenser les articulations entre féminisme et abolitionnisme dans le dernier tiers du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle semble également permettre d'appréhender différemment les débats actuels sur la prostitution et leurs enjeux, ou du moins d'en éclairer la sociogenèse.

Haut de page

Auteur

Christine Machiels

Christine Machiels est docteure en histoire de l'Université catholique de Louvain et de l'Université d'Angers.

Publications du même auteur

Haut de page