Navigation – Plan du site
Délinquance et immigration : un lien avéré ?

Délinquance et immigration : un lien avéré ?

Etude sur les mineurs délinquants détenus dans les Bouches-du-Rhône
Adjimaël Ibrahim Halidi, Délinquance et immigration : un lien avéré ? Etude sur les mineurs délinquants détenus dans les Bouches-du-Rhône, Paris, L'Harmattan, 2016, 114 p., ISBN : 978-2-343-09766-4.
Notice publiée le 08 septembre 2016

Présentation de l'éditeur

 La tendance à associer la délinquance juvénile à l’immigration trouve un certain consensus dans la classe politique française, de gauche comme de droite. Les politiques sécuritaires de lutte contre la délinquance ciblent en particulier les quartiers habités majoritairement par des populations issues de l’immigration. Réputés sensibles, ces quartiers concentrent tous les éléments de la précarité, avec un taux de chômage élevé, une discrimination sur le marché de l’emploi et du logement et un nombre considérable d’enfants en échec scolaire. En revanche, l’immigration et la précarité n’expliquent pas en soi la délinquance, bien qu’elles soient des facteurs de risque.

À partir d’une enquête sociologique sur les mineurs délinquants détenus dans les Bouches-du-Rhône, ce livre met en exergue les mécanismes sous-tendant la surreprésentation des mineurs issus de l’immigration dans les statistiques judiciaires et policières.

Haut de page

Auteur

Adjimaël Ibrahim Halidi

Adjimaël Ibrahim Halidi est sociologue, spécialisé dans le développement durable, formé à l’Université de Tananarive et à l’Aix-Marseille Université. Il est consultant pour des organisations non gouvernementales et des services publics en France et aux Comores. 

Haut de page