Navigation – Plan du site
Bureaucratie

Bureaucratie

L'utopie des règles
David Graeber, Bureaucratie. L'utopie des règles, Paris, Les Liens qui libèrent, 2015, 304 p., traduit de l'anglais par Françoise Chemla, ISBN : 979-10-209-0291-7.
Notice publiée le 15 septembre 2016

Présentation de l'éditeur

"Toute réforme pour réduire l'ingérence de l'Etat aura pour effet ultime d'accroître le nombre de réglementations et le volume total de paperasse". Après le succès de Dette : 5000 ans d'histoire, David Graeber revient avec un texte passionnant et à rebours des idées reçues sur l'emprise de la bureaucratie dans nos sociétés contemporaines. Comment en sommes-nous arrivés, dans une société dite libérale, à passer une grande partie de notre temps à remplir de plus en plus de formulaires ? Et à quel point nos vies sont-elles gâchées par toute cette paperasserie sans fin ? Pour répondre à ces questions, l'auteur s'intéresse à l'histoire de notre rapport singulier à la bureaucratie et révèle comment elle façonne nos vies à tel point que nous n'en avons même plus conscience.

L'inanité de cette paperasse est-elle symptomatique de la violence étatique ? Ou ne serait-elle pas plutôt un instrument du capitalisme, financier notamment, qui exercerait son contrôle à travers elle pour asseoir son pouvoir. Sur la technologie, Graeber développe également l'idée que le capitalisme néolibéral a freiné délibérément la technologie, et l'a détournée de ce qu'il appelle les "technologies poétiques" (créatrices) au profit des "technologies bureaucratiques" (de surveillance, de discipline, du travail et de tâches administratives) : les impératifs administratifs sont donc devenus non les moyens, mais la fin du développement technologique.
Un livre essentiel pour comprendre notre temps. Bureaucratie sera à n'en pas douter au coeur du débat sur les institutions qui régissent nos vies et du monde meilleur et plus libre que nous devrions peut-être commencer à imaginer.

Haut de page

Auteur

David Graeber

David Graeber est l’un des penseurs les plus ancrés dans les réalités socio-économiques actuelles. Il fut l’un des leaders du mouvement « OccupyWallStreet », dont on lui attribue la paternité du slogan « Nous sommes les 99% ». Docteur en anthropologie et économiste, il enseigne ces deux matières à la London Shool of Economics. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels le best-seller international Dette : 5000 ans d’histoire (éditions LLL).

Publications du même auteur

Haut de page