Navigation – Plan du site
Condillac, philosophe du langage ?

Condillac, philosophe du langage ?

Aliènor Bertrand (dir.), Condillac, philosophe du langage ?, Lyon, ENS Éditions, coll. « La croisée des chemins », 2016, 180 p., ISBN : 978-2-84788-810-2.
Notice publiée le 24 octobre 2016

Présentation de l'éditeur

Que Condillac soit un "philosophe du langage" est une cause entendue. Encore faut-il savoir en quel sens il peut l'être. Qu'il soit philosophe, au sens du XVIIIe siècle, et qu'il ait beaucoup écrit sur le langage suffit-il à faire de lui un "philosophe du langage" au sens où le XXe siècle en a consacré l'expression ? Ses commentaires sur la tradition des grammairiens ou son étonnant Dictionnaire des synonymes relèvent-ils vraiment de la "philosophie du langage" ? Comment juger de son intérêt pour l'origine du langage, longtemps tenu comme obscur par les linguistes ? Fait-il de lui aujourd'hui un précurseur de la paléo-linguistique ? Au fil d'une enquête rigoureuse menée par des chercheurs de diverses disciplines, historiens de la philosophie, philosophes du langage, linguistes, lexicographes, ce volume propose un parcours surprenant, menant de la philosophie contemporaine du langage à l'analyse de la langue française, en passant par la théorie de la langue. De la "philosophie du langage" à l'art d'écrire, en somme.

Haut de page