Navigation – Plan du site
Etre chercheur au XXIe siècle

Etre chercheur au XXIe siècle

Une identité éclatée dans des univers en concurrence
Pierre-Yves Connan, Marc Falcoz, Danielle Potocki-Malicet, Etre chercheur au XXIe siècle. Une identité éclatée dans des univers en concurrence, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Sciences sociales », 2008, 204 p., EAN : 9782757400722.
Notice publiée le 21 janvier 2009

Présentation de l'éditeur

Le chercheur du XXIe siècle est soumis à des contraintes socio-économiques et politiques fortes. Son identité professionnelle est caractérisée par la manière dont il peut résoudre la situation paradoxale dans laquelle il exerce, à savoir : un aspect collectif de la recherche marqué par le resserrement, la collaboration étroite entre secteurs, organismes de recherche dans le cadre de pôles d'excellence et un aspect individuel marqué par l'éclatement des statuts et la nécessité de compétences transversales nombreuses. Cet ouvrage se propose de contribuer au débat d'idées autour des grands enjeux actuels du métier de chercheur et de la recherche : formation, professionnalisation, construction de compétences transversales, insertion professionnelle, relations Public/Privé, utilité et valorisation des résultats de recherche. L'intérêt de l'ouvrage est double. D'une part, après la présentation de l'évolution et des caractéristiques des contextes de la recherche en France, il met en évidence, à travers l'analyse de représentations, la construction identitaire des chercheurs. Il montre également que la mise en œuvre de leurs compétences disciplinaires et transversales s'inscrit dans une nécessaire collaboration entre les secteurs d'activité et qu'à côté des voies d'insertion dans les secteurs traditionnels de la recherche, grands organismes publics et de l'enseignement supérieur, organismes de recherche privée, il existe des activités nécessitant un haut niveau de formation, de compétences et d'expertise et à ce titre ouvertes aux chercheurs.

Haut de page