Navegación – Mapa del sitio

InicioLeerLes livres2018Identité de façade et zones d'ombre

Identité de façade et zones d'ombre

Identité de façade et zones d'ombre

Tourisme, patrimoine et politique en Tunisie
Habib Saidi, Identité de façade et zones d'ombre. Tourisme, patrimoine et politique en Tunisie, Paris, Éditions Pétra, col. « Terrains et théories anthropologiques », 2017, 216 p., ISBN : 978-2-84743-153-7.
Anuncio publicado en 15 enero 2018

Presentación del editor

Contrairement à bien des ouvrages, ce livre n’examine pas le tourisme tunisien sous le seul angle de la crise, ni sous celui de l’acharnement des intégristes à son égard, mais comme un axe central autour duquel s’articulent les rapports à l’autre et à soi dans le contexte postcolonial, et plus récemment, postrévolutionnaire. En ce sens, le tourisme en Tunisie n’est autre qu’un microcosme cristallisant les problèmes les plus complexes du pays, qui ont rendu inévitable le déclenchement de la Révolution à ce moment bien précis de l’histoire : disparités régionales et économiques entre les régions côtières et l’arrière-pays, phénomène d’exode rural et désillusion des jeunes Tunisiens subissant les conséquences de ces disparités, représentations illusoires de la modernité au travers du « façadisme » côtier, ambivalence identitaire entre l’Orient et l’Occident, rapports problématiques avec le passé, la religion et le patrimoine, image réductrice et trompeuse qui fait l’éloge d’un beau pays, stable et paisible, tout en dissimulant la réalité amère d’une société bâillonnée, frustrée et dépressive.

Inicio de página

Autor

Habib Saidi

Il est professeur titulaire d’ethnologie et de muséologie ainsi que directeur de l’Institut du patrimoine culturel (IPAC) à l’Université Laval au Canada. Ses recherches portent sur l’interaction du binôme tourisme-patrimoine, notamment dans les processus de changements politiques, sociaux et culturels au sein de pays ouverts au tourisme international. Il s’intéresse également aux études comparées des musées (Québec, Espagne et Émirats arabes unis), ainsi qu’au patrimoine partagé (Québec, Tunisie, Espagne, Maroc).

Inicio de página
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search