Navigation – Plan du site
Où va la formation des enseignants ? Des IUFM aux ESPE

Où va la formation des enseignants ? Des IUFM aux ESPE

Chronique d'un passage tourmenté
Maryse Esterle, Où va la formation des enseignants ? Des IUFM aux ESPE. Chronique d'un passage tourmenté, Paris, Editions Pétra, coll. « Éducation, art du possible », 2017, 184 p., ISBN : 978-2-84743-168-1.
Notice publiée le 18 janvier 2018

Présentation de l'éditeur

Comment former les enseignants ? Trois ans après leur mise en place, les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ), sont-elles à même de remplir leurs missions ?
Pour répondre à cette question, revenons aux dernières années d’existence des Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) : la réforme de 2010 institue l’obligation d’un master pour devenir enseignant titulaire et les stages en école ou en collège et lycée sont drastiquement réduits pendant la formation initiale. Surcharge de travail, bachotage effréné, désagrégation du lien théorie/pratique, dérégulation des statuts des enseignants, émiettement des solidarités, passage de l’IUFM à l’ÉSPÉ dans la précipitation et l’improvisation, sont au coeur de ce livre, racontés et analysés par l’auteure, de l’intérieur de l’IUFM du Nord Pas-de-Calais devenu aujourd’hui l’ÉSPÉ Lille Nord de France.
Les stages sont aujourd’hui rétablis en deuxième année de formation en ÉSPÉ mais il reste des points d’achoppement : le recrutement des futurs enseignants, leur formation encore très dense sur un temps court, la formation de leurs formateurs, l’entrée dans le métier, autant de points qui méritent débat.
Loin des recettes miracle ou des propositions de dispositifs clés en mains, cet essai ouvre des perspectives à la hauteur des multiples défis de la formation des enseignants et de l’éducation de la jeunesse aujourd’hui.

Haut de page

Auteur

Maryse Esterle

Maryse ESTERLE est enseignante-chercheure honoraire en sociologie de l’université d’Artois (IUFM) et membre du CESDIP-CNRS (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales). Spécialiste du décrochage scolaire, elle a enseigné pendant quatorze ans à l’IUFM du Nord Pas-de-Calais et continue à intervenir dans le domaine de l’éducation, tout en s’orientant vers des écrits liés à ses expériences personnelles et professionnelles.

Haut de page