Navigation – Plan du site
La consommation engagée

La consommation engagée

Sophie Dubuisson-Quellier, La consommation engagée, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Contester », 2018, 154 p., 2e éd. entièrement actualisée (1re éd. 2009), ISBN : 978-2-7246-2215-7.
Notice publiée le 19 février 2018

Présentation de l'éditeur

Achats bio, boycott, refus de la publicité, éco-villages, véganisme... Multiforme, la consommation engagée fait du marché un lieu de contestation politique contre les excès du capitalisme et de la société d'accumulation. Dès le XVIIIe siècle apparaît l'idée que les citoyens peuvent, en unissant leurs efforts individuels, infléchir les tendances délétères de la société. Depuis, ce mouvement n'a cessé de grandir et d'étendre ses prérogatives.
Aux causes de justice sociale se sont désormais ajoutées les luttes contre la dégradation de l'environnement, pour les circuits courts, contre la souffrance animale, pour l'éthique dans les échanges, etc. Critique à la fois contre et dans le marché, avec lequel elle entretient une relation ambiguë, la consommation engagée s'impose aujourd'hui comme un mouvement puissant, capable d'influencer les gouvernements, les législateurs et les acteurs économiques.

Haut de page

Auteur

Sophie Dubuisson-Quellier

Sophie Dubuisson-Quellier est directrice de recherche en sociologie au CNRS et directrice adjointe du Centre de sociologie des organisations de Sciences Po (CSO, CNRS). Elle a notamment dirigé Gouverner les conduites, aux Presses de Sciences Po (2016).

Publications du même auteur

Haut de page