Navigation – Plan du site
Quilombos

Quilombos

Communautés d'esclaves insoumis au Brésil
Flávio Dos Santos Gomès, Quilombos. Communautés d'esclaves insoumis au Brésil, Paris, L'Echappée, coll. « Dans le feu de l'action », 2018, 120 p., Traduit du portugais (Brésil) par Georges Da Costa, ISBN : 978-2-37309-036-9.
Notice publiée le 19 février 2018

Présentation de l'éditeur

Au Brésil, dès le XVIe siècle, des esclaves noirs se libèrent et fondent des communautés marronnes, appelées quilombos. Ces républiques libres et auto-organisées repoussent les nombreuses attaques des colons et deviennent, pour plusieurs siècles, le symbole de la résistance aux régimes esclavagistes.
Loin d’être isolés, les quilombos conservent des liens forts avec les esclaves restés prisonniers, mais aussi avec les paysans, les taverniers ou les colporteurs. Malgré leurs différences de taille – celui de Palmares a compté des milliers de membres –, de mode d’organisation, d’origine ethnique – on y trouve aussi des Indiens, des métis, des Européens en rupture de ban… –, de pratiques culturelles et de système économique, ils constituent tous des territoires autonomes au mode de vie communautaire.
Ce livre, écrit par l’un des meilleurs spécialistes brésiliens, retrace l’histoire des quilombos. En décrivant les conditions de leur naissance et de leur multiplication dans de nombreuses régions du Brésil, la vie de leurs habitants et leurs combats, il nous permet de comprendre leur résistance au temps et la persistance de leurs descendants à lutter pour leurs droits, encore aujourd’hui.

Haut de page

Auteur

Flávio Dos Santos Gomès

Flávio dos Santos Gomes est professeur d’histoire à l’université de Rio et à l’université fédérale de Bahia. C’est un chercheur très reconnu pour ses nombreux travaux sur l’esclavage dans le Brésil colonial et postcolonial. En 2009, il a obtenu la prestigieuse Bourse Guggenheim.

Haut de page