Navigation – Plan du site
Les déracinés de Cherchell

Les déracinés de Cherchell

Camps de regroupement dans la guerre d'Algérie (1954-1962)
Kamel Kateb, Nacer Melhani, M’hamed Rebah, Les déracinés de Cherchell. Camps de regroupement dans la guerre d'Algérie (1954-1962), Paris, INED, 2018, 200 p., préface de Alain Blum, ISBN : 9782733260159.
Notice publiée le 26 mars 2018

Présentation de l'éditeur

Durant la guerre d’Algérie, les autorités militaires françaises mirent en place des camps de regroupement destinés à contrer la lutte pour l’indépendance en déplaçant des populations de leurs terres d’origine.

Entre 1954 et 1962, un quart de la population fut déplacé par les autorités militaires françaises et confiné dans des camps de regroupement pour détruire ce que les autorités françaises considéraient comme des soutiens aux groupes armés qui luttaient pour l’indépendance.

Coupés de leurs terres et de leur moyens de subsistance, ces populations relativement pauvres, pour l’essentiel des femmes, des enfants et des personnes âgées, durent recréer de nouvelles vies dans ces camps de fortune.

Ces déplacements ont constitué une rupture profonde dans les conditions d’existence de milliers de paysans algériens, bien au-delà de la période où ils furent enfermés dans ces camps.
Cet ouvrage reconstitue la trajectoire de certains témoins de la région de Cherchell qui ont subi ces déplacements forcés, et apporte, à travers cette série de récits, une pierre essentielle à l’édifice d’une mémoire souvent oubliée ou occultée.

Emportés collectivement dans les secousses de la guerre, ces femmes et ces hommes ont vécu, chacun à leur manière, des parcours qui les ont menés dans des directions différentes.
Les auteurs ont minutieusement récolté ces récits de vie, ces parcours cassés, qui malgré la douleur et l’arrachement ont pu, quelquefois, engendrer aussi de belles histoires.

Haut de page

Auteurs

Kamel Kateb

Kamel Kateb est chercheur démographe à l’Ined, dans les unités de recherche « Migrations internationales et minorités » et « Identités et territoires des populations ».
Ses travaux portent sur l’histoire statistique de l’Algérie, l’histoire des populations des pays du Maghreb, leurs systèmes éducatifs, et sur les migrations entre le Maghreb et l’Europe.

Nacer Melhani

Nacer Melhani est agronome de formation et de profession, il porte un intérêt
sur l’évolution des populations rurales de la région de Cherchell. Impliqué dans le mouvement associatif local, il est auteur d’articles de presse (en arabe et en français) sur l’histoire de l’Algérie.

M’hamed Rebah

M’hamed Rebah est écrivain. Il s’intéresse aux questions de l’écologie et à d’autres thèmes divers ayant trait aux médias, à l’histoire et à l’actualité. Il est retraité et continue d’être actif dans le mouvement associatif.

Haut de page