Navigation – Plan du site
Diviser pour unir ?

Diviser pour unir ?

France, Russie, Brésil, États-Unis face aux comptages ethniques
Michel Wieviorka, Hervé Le Bras, Rebecca Lemos Igreja, France Guérin-Pace, Elena Filippova, Diviser pour unir ? France, Russie, Brésil, États-Unis face aux comptages ethniques, Paris, Maison des Sciences de l'Homme, coll. « interventions », 2018, 204 p., ISBN : 9782735124152.
Notice publiée le 04 avril 2018

Présentation de l'éditeur

Race, religion, origine géographique, différences culturelles, etc. Faut-il en faire des catégories pour mesurer et compter la population ? Le débat va et vient depuis les années 1980 dans une France de tradition assimilationniste. Pourtant, les années 2000 font l'objet d’un tournant lorsque la question de pose de manière frontale : faut-il accepter, refuser, tolérer les « statistiques ethniques » dans la statistique publique ?

L’ouvrage, rédigé par une équipe de chercheurs internationale et pluridisciplinaire (sociologie, démographie, histoire, géographie, anthropologie) qui a conduit la recherche aux États-Unis, en Russie, et au Brésil, présente deux caractéristiques singulières : il propose d’un côté non pas tant une ou des positions mais plutôt une analyse des termes et des évolutions du débat lui-même dans ces quatre pays ; il montre de l’autre comment chaque contexte national et historique façonne les débats, au-delà d’un clivage politicien.

Haut de page

Auteurs

Michel Wieviorka

Michel Wieviorka est sociologue, directeur d'études à l'EHESS, et administrateur de la FMSH. Ses travaux portent notamment sur les mouvements sociaux, les différences culturelles, la démocratie, le racisme, le terrorisme, l'antisémitisme, la violence. Il est directeur de publication de la nouvelle revue de sociologie Socio éditée par les éditions de la Maison des sciences de l'homme.

Publications du même auteur

Hervé Le Bras

Hervé Le Bras est démographe et historien, ancien élève de l'Ecole Polytechnique. Il est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Fellow de Churchill College à Cambridge, directeur de recherches émérite à l'Institut national d'études démographiques (INED).
Ses domaines de recherches portent sur la démographie, l'histoire et la géographie politiques.
Il est l’auteur de plus de 300 publications scientifiques et de 28 ouvrages dont The Nature of Population (Princeton University Press 2008), Naissance de la mortalité (Gallimard, 2000), Le mystère français (Le Seuil, 2013 avec Emmanuel Todd), L’âge des migrations (Autrement, janvier 2017).

Rebecca Lemos Igreja

Rebecca Lemos Igreja est anthropologue (Université de Brasília – UnB/ Brésil), professeure et directrice pour le programme de master et doctorat du département d'Études latino-américaines (Departamento de Estudos Latino-Americanos – ELA) de l´Institut des sciences sociales de la UnB.

France Guérin-Pace

France Guérin-Pace est géographe et statisticienne, directrice de recherche à l'Institut national d’études démographiques.

Publications du même auteur

Elena Filippova

Elena Filippova est ethnologue (Université d'État Lomonosoff, Moscou, Russie), directrice des recherches à l’Institut d’ethnologie et d’anthropologie de l’Académie des sciences de Russie. Elle est chercheure associée du Centre d’études franco-russes de Moscou.

Haut de page