Navigation – Plan du site
La fragilité du souci des autres

La fragilité du souci des autres

Estelle Ferrarese, La fragilité du souci des autres, Lyon, ENS Éditions, 2018, 149 p..
Notice publiée le 07 avril 2018

Présentation de l'éditeur

Ce livre renouvelle et acère la théorie critique par le féminisme. Il interroge la philosophie sociale de Theodor W. Adorno et propose de penser, au moyen des théories du care, la question de la fragilité sociale du souci des autres. Comment le geste moral émerge-t-il dans notre forme de vie capitaliste sous-tendue par une indifférence généralisée ? Quelles en sont les conditions sociales ? Son hypothèse est que le capitalisme compartimente l’attention à autrui, limite son possible développement en l’assignant aux femmes, dans des domaines et pour des tâches toujours spécifiques. Comment appréhender le contenu moral du care effectivement mis en actes, dès lors qu’il se révèle être le produit d’une distribution genrée des dispositions morales, celle-ci étant une condition de possibilité du marché ?

Haut de page

Auteur

Estelle Ferrarese

Estelle Ferrarese est professeure de philosophie morale et politique à l'université de Picardie-Jules Verne. Elle a été professeure invitée à la New School for Social Research à New York et lauréate de la fondation Alexander von Humboldt. Ses travaux portent sur la théorie critique, la reconnaissance, la vulnérabilité et le féminisme.

Publications du même auteur

Haut de page