Navigation – Plan du site
Rivalités franco-belges au Rwanda et polémiques journalistiques

Rivalités franco-belges au Rwanda et polémiques journalistiques

Emmanuel Murhula A. Nashi, Rivalités franco-belges au Rwanda et polémiques journalistiques, Paris, L'Harmattan, coll. « Comptes rendus », 2018, 336 p., ISBN : 978-2-343-14309-5.
Notice publiée le 19 avril 2018

Présentation de l'éditeur

Ce livre traite de la complaisance des grands médias francophones européens à l'égard des rivalités franco-belges en Afrique en général, et plus spécifiquement du degré de réflexivité des africanistes occidentaux - journalistes, écrivains, chercheurs - par rapport à la politique rwandaise des gouvernements Mitterrand - Balladur en France, et Dehaene en Belgique, lors de la guerre du Rwanda. C'est au vu des divergences entre africanistes que s'est imposée la nécessité d'analyser les récits et discours des médias dominants occidentaux et leurs effets pragmatiques à propos de la guerre du Rwanda de 1994.
Fort de cette conscience, nous ne poursuivons ici aucune ambition d'établir la ou les vérités - même si quelques-unes seront discutées - sur des événements au sujet desquels une controverse est loin d'être réglée entre experts. En revanche, notre préoccupation demeure de rendre manifestes certains mécanismes langagiers par lesquels les analyses des africanistes, en ayant pris une tournure polémique, ont eu pour effet d'occulter aux yeux de leurs citoyen-ne-s les enjeux des interventions des puissances occidentales - France, Belgique, USA, Royaume-Uni - dans cette lointaine guerre africaine.

Haut de page

Auteur

Emmanuel Murhula A. Nashi

Emmanuel Murhula A. Nashi est détenteur d'un doctorat en information et communication. Il a enseigné la sémiopragmatique de la communication durant près de dix ans à l'Université de Namur et à l'Université catholique de Louvain. Actuellement, il enseigne à l'Institut Supérieur de formation sociale et de communication (ISFSC) à Bruxelles, et à l'Université Saint-Louis à Bruxelles. Ses recherches sont essentiellement consacrées à l'analyse des rapports entre les médias dominants et la politique étrangère.

Haut de page