Navigation – Plan du site
Textes imprimés et textes manuscrits

Textes imprimés et textes manuscrits

La quête de l'ordre 1450-1830
David McKitterick, Textes imprimés et textes manuscrits. La quête de l'ordre 1450-1830, Lyon, ENS Éditions, coll. « Métamorphoses du livre », 2018, 358 p., 1ère éd. 2003, trad. Oristelle Bonis et Lise Pomier, ISBN : 978-2-84788-986-4.
Notice publiée le 28 avril 2018

Présentation de l'éditeur

Initialement paru en 2003 aux Presses de l'université de Cambridge, cet ouvrage de David McKitterick, l’un des meilleurs spécialistes britanniques du livre ancien et de la bibliographie matérielle, est d’ores et déjà un classique dans le monde anglophone.Le livre propose au lecteur français de revisiter les aspects fondamentaux de ce qu’on a appelé la révolution de l’imprimerie des premiers temps modernes. L’auteur démontre que nombre de mutations associées à l’imprimerie n’ont été que progressivement assimilées durant près de 400 ans, une période bien plus longue que ne le pensent généralement les historiens. Depuis les années 1450, le texte et l’image imprimés sont devenus familiers dans la plus grande partie de l’Europe. L’usage du manuscrit a perduré très longtemps, et pour les auteurs, les fabricants de livres, et les lecteurs, le manuscrit et l’imprimé ont été davantage complémentaires que concurrents. Alors que l’imprimé semble offrir davantage de cohérence textuelle et graphique, l’auteur nous rappelle que cela n’a pas toujours été le cas. McKitterick montre ainsi que les historiens du livre comme les bibliographes ont été influencés par des considérations sur les usages des premiers livres imprimés qui ne sont pas apparues avant la fin du dix-neuvième siècle, et il invite ses lecteurs à travailler plutôt depuis le passé qu’à rebours.

Haut de page

Auteur

David McKitterick

David McKitterick est professeur émérite de bibliographie historique à l'université de Cambridge, et a été bibliothécaire et vice-master de Trinity Colledge. Il est l'auteur d'une monumentale histoire des Presses de l'université de Cambridge en trois volumes.

Haut de page