Navigation – Plan du site
Georges Séguy, syndicaliste du XXe siècle (1927-2016)

Georges Séguy, syndicaliste du XXe siècle (1927-2016)

Christian Langeois, Georges Séguy, syndicaliste du XXe siècle (1927-2016), Ivry-sur-Seine, Éditions de l'Atelier, 2018, 286 p., ISBN : 978-2-7082-4534-1.
Notice publiée le 17 mai 2018

Présentation de l'éditeur

La vie de Georges Séguy, secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982, décédé en août 2016, s’inscrit dans l’histoire du xxe siècle. Son père, tour à tour employé dans les vignes, soldat pendant la guerre 1914-1918 et cheminot, le plonge très tôt dans les combats syndicaux. À 12 ans, le petit Georges assiste au congrès de réunification de la CGT à Toulouse. Durant l’Occupation, il rejoint un groupe de résistants. Arrêté et déporté à 16 ans à Mauthausen, il survit grâce à la solidarité de ses compagnons. À son retour, devenu lui aussi cheminot, il accède alors qu’il n’a pas 20 ans à des responsabilités au sein de la CGT.

Secrétaire général de la Fédération CGT des Cheminots en 1949, il devient membre du bureau politique du Parti communiste en 1954, un peu avant la révélation des crimes de Staline. Treize ans plus tard, il succède à Benoît Frachon à la tête de la CGT et joue un rôle clé dans les événements de Mai-Juin 68, proposant l’immense manifestation du 13 mai qui lance la grève générale et représentant sa confédération syndicale lors des négociations de Grenelle.

Il dirige ensuite la CGT tout au long des années 1970, tandis que se forge l’union de la gauche et que commence la désindustrialisation. Il exprime alors le désir de donner à la confédération une plus large assise et une plus grande indépendance vis-à-vis du PCF sans toutefois parvenir totalement à ses fins.

En retraçant le parcours de ce militant syndical emblématique que fut Georges Séguy, Christian Langeois dessine le portrait d’un homme affable, atteint dans sa chair par le drame du stalinisme, qui puise la source de son engagement dans l’expérience douloureuse et indélébile de la déportation.

Haut de page

Auteur

Christian Langeois

Christian Langeois est l’auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels Henri Krasucki (Cherche Midi, 2012) et Les chants d’honneur, de la Chorale populaire à l’Orchestre rouge : Suzanne Cointe (Cherche Midi, 2017).

Publications du même auteur

Haut de page