Navigation – Plan du site
Conflits de vérité à l'école

Conflits de vérité à l'école

Laurence Cornu (dir.), « Conflits de vérité à l'école », Revue internationale d'éducation, n° 77, avril 2018, 181 p., Sèvres, Centre international d'études pédagogiques, ISBN : 9782854206180.
Notice publiée le 29 juin 2018

Présentation de l'éditeur

Déni de faits attestés et vérifiables, refus de théories (en particulier de l’évolution), adhésions à des discours extrêmes ou à des contre-vérités manifestes, mise en cause de théories scientifiques avérées… Voilà ce que peuvent rencontrer aujourd’hui les enseignants dans leurs classes et l’on s’inquiète, à raison, de l’extension du négationnisme, de la propagation des fausses nouvelles, des ravages du complotisme, particulièrement auprès des jeunes.
Afin de penser posément ce sujet « brûlant », ce dossier propose d’examiner dix contextes très différents : la Belgique, le Chili, les États-Unis, la France, la Hongrie, l’Irlande du Nord, les Pays-Bas, le Sénégal, Singapour et la Turquie.
En cours de biologie, d’histoire, d’éducation morale ou civique, de philosophie, que vivent et font les enseignants de ces pays, aux prises avec des discours et des propos ou attitudes d’élèves qui entrent en conflit les uns avec les autres et avec ce qu’ils sont censés transmettre ?
On est frappé, à la lecture des articles, par la multiplicité des « conflits de vérité », par l’acuité des préoccupations.
Les auteurs, de plusieurs disciplines, mettent en évidence les problèmes épistémologiques, politiques et éthiques contemporains soulevés par cette question. Ils en proposent des élucidations, analysent des situations de classe, et suggèrent des orientations pédagogiques. Apprendre aux élèves à exercer leur raison ne va pas sans attention portée à la dimension émotionnelle des sujets abordés, à leur histoire, aux conditions politiques et éthiques de la pensée critique.
Ce dossier pourrait être alarmant. Il n’est pas alarmiste. Il manifeste la mobilisation des chercheurs, montre l’ingéniosité des enseignants, l’implication de leurs formateurs, l’intelligence des élèves. Il souligne aussi combien l’éducation, la pensée critique, la parole créatrice, dans cette dangereuse passe, sont l’affaire de tous.

 

Dossier - Conflits de vérité à l'école

- Laurence Cornu – Introduction : Oser connaître et reconnaître. Conditions épistémologiques, politiques, éthiques, de la pensée critique à l’école

- Bjorn Wansink et Geerte Savenije – Des professeurs (d’histoire) confrontés à des dénégations aux Pays-Bas. Analyse de situations de classe et formation des enseignants

- Corinne Rousset – Excellence académique, joutes oratoires et pragmatisme pédagogique à Singapour

- Frank Smith – Entre relativisme et dogmatisme : la quête d’une troisième voie. L’enseignement de la pensée critique en France

- Amanda L. Glaze – Évangélisme contre théorie de l’évolution dans le Sud-Est des États-Unis

- Deniz Peker – Le créationnisme dans les programmes scolaires turcs : l’ombre de l’antiscientisme

- José-Luis Wolfs – La concurrence entre savoirs scientifiques et croyances religieuses à l’école. Enquête auprès d’élèves de terminale en Belgique francophone et pistes pédagogiques

- Helen Hanna – Présenter, interroger, éviter, dépasser le conflit de « vérités ». Éducation civique et « vérités » controversées en Irlande du Nord

- Iván Bajomi – Guerres des manuels scolaires en Hongrie. Querelles sur le pluralisme et enjeux idéologiques

- Daniel Quilaqueo-Rapimán, Segundo Quintriqueo Millán et Enrique Riquelme Mella – Les communautés mapuches au Chili. Tensions épistémologiques, double rationalité, interculturalité

- Abdoulaye Elimane Kane – Entre identité et rationalité : controverse sur l’existence d’une philosophie africaine. La conduite de débats philosophiques en classe terminale au Sénégal

- Hélène Beaucher – Références bibliographiques du dossier « Conflits de vérités à l’école »

Haut de page

Lieu

Pays-Bas

Singapour

France

États-Unis

Turquie

Belgique

Irlande

Hongrie

Chili

Sénégal

Haut de page