Navigation – Plan du site
Sociologie de la Corse

Sociologie de la Corse

Jean-Louis Fabiani, Sociologie de la Corse, Paris, La Découverte, coll. « Repères Sociologie », 2018, 127 p., ISBN : 978-2-7071-8811-3.
Notice publiée le 31 août 2018

Présentation de l'éditeur

Loin des clichés, la Corse présente une réalité plurielle et complexe.
Appuyant son analyse sur un socle historique qui rappelle les contraintes de l’insularité, l’auteur commence par un examen des transformations qui ont marqué le dernier demi-siècle : bouleversement de l’agriculture, développement du tourisme, inversion de la dynamique démographique. Ces constats permettent de comprendre l’essor des revendications nationalistes et la violence politique qui ont marqué la Corse dans un contexte de déclin des « clans » traditionnels. La légitimation de l’autonomie a largement bénéficié de la puissance d’un mouvement culturel (le riacquistu), aujourd’hui hégémonique. L’économie corse est à présent largement fondée sur le tourisme : cela entraîne de nouvelles contraintes, liées au développement d’une délinquance économique, à la saisonnalité et à l’augmentation des prix, notamment dans l’immobilier.
Constamment fondé sur des faits, non partisan, ce livre croise l’ethnologie et la sociologie pour envisager avec lucidité les possibilités aussi bien que les menaces du futur.

Haut de page

Auteur

Jean-Louis Fabiani

Jean-Louis Fabiani est professeur de sociologie à Central European University à Budapest après avoir été membre de l’École des hautes études en sciences sociales. Il est originaire de Venaco (Corse) et a été de 1988 à 1991 directeur régional des Affaires culturelles de l’île. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages parmi lesquels Les Philosophes de la République (Minuit, 1988), L’Éducation populaire et le théâtre (PUG, 2008), Qu’est-ce qu’un philosophe français ? (EHESS, 2010) et Pierre Bourdieu. Un structuralisme héroïque (Seuil, 2016).

Publications du même auteur

Haut de page