Navigation – Plan du site
Ruptures postcoloniales

Ruptures postcoloniales

Les nouveaux visages de la société française
Nicolas Bancel, Florence Bernault, Ahmed Boubeker, Achille Mbembe, Françoise Vergès (dir.), Ruptures postcoloniales. Les nouveaux visages de la société française, La Découverte, coll. « La Découverte », 2010, 538 p., EAN : 9782707156891.
Notice publiée le 08 juin 2010

Présentation de l'éditeur

Comment penser la France d'aujourd'hui sans verser dans la nostalgie à l'égard de sa mythique grandeur passée, et comment construire un nouveau " vivre ensemble " ? De quelle manière sortir des pièges de l'identité nationale et des fantasmes sur les dangers de l'immigration ? Comment penser les relations de la France avec le monde postcolonial, alors que le continent africain fête les cinquante ans d'indépendance des anciennes colonies françaises, que les territoires des outre-mers réclament de nouveaux rôles dans la République et que de nouveaux centres et périphéries émergent ? Prolongeant le tableau dressé en 2005 dans La Fracture coloniale (également paru à La Découverte), les auteurs de ce livre apportent un éclairage original sur les courants encore mal connus en France des post-colonial et subaltern studies. Ils tentent de comprendre pourquoi ces courants engagent tant d'oppositions et de fantasmes et examinent la société française à l'épreuve des perspectives postcoloniales. Avec les contributions de spécialistes de tous horizons, internationalement reconnus, cet ouvrage constitue, à la fois, une somme et une ouverture. Il analyse les mille facettes des effets contemporains de la période coloniale et incite à repenser la mondialisation, ainsi que la place des diasporas. Il s'attache à une critique des discriminations et des frontières politiques, interroge les enjeux culturels et les relations intercommunautaires, explique les conflits de mémoire, questionne les crises urbaines et explore les mouvements mobilisant les territoires des outre-mers. Après La Fracture coloniale, La République coloniale et Culture coloniale en France, un livre événement sur la France contemporaine, réalisé en collaboration avec le Groupe de recherche Achac (www.achac.com).

Haut de page

Notes de la rédaction

Note de la rédaction : l'ouvrage chroniqué ici a suscité un certain nombre de réactions, à la fois en raison de ses partis pris que des critiques qu'il porte à l'égard d'un certain nombre de travaux et de chercheurs dans le champ des études post-coloniales. Nous voudrions donc, en complément et en contrepoint du compte rendu que nous publions ici, mentionner certaines de ces réactions : -Jean-François Bayart, « Les très fâché(e)s des études postcoloniales », Sociétés politiques comparées. Revue européenne d'analyse des sociétés politiques, n° 23, mars 2010 ; -Sylvain Laurens, « Post-colonial Business », Le blog des éditions Agone, 18 mai 2010.

Haut de page