Navigation – Plan du site
Humains, non-humains, extra-humains

Humains, non-humains, extra-humains

De la pluralité anthropologique des mondes. Écrits socio-anthropologiques, 1973-1994
Louis-Vincent Thomas, Humains, non-humains, extra-humains. De la pluralité anthropologique des mondes. Écrits socio-anthropologiques, 1973-1994, Alboussière, Quel sport ? éditions, coll. « Archives du futur », 2018, 396 p., ISBN : 978-2-490070-04-6.
Notice publiée le 22 octobre 2018

Présentation de l'éditeur

Ce volume consacré à l’oeuvre socio-anthropologique de Louis-Vincent Thomas (1922-1994) regroupe des textes qui s’échelonnent sur une vingtaine d’années de recherches transdisciplinaires et complémentaristes (1973-1994). Convaincu que «penser veut dire franchir», Louis-Vincent Thomas n’a jamais hésité à transgresser les cloisonnements disciplinaires, à récuser les «collectifs de pensée» dogmatiques qui régissent la recherche universitaire, à s’aventurer également, au-delà des frontières reconnues, dans les labyrinthes des multiples univers – réels, imaginaires, symboliques – qui constituent l’horizon de l’anthropologie.
Louis-Vincent Thomas s’intéressait non seulement à l’humain proprement dit, dans toute son universalité, sa diversité et ses contradictions, mais aussi à l’inhumain, au non-humain, à l’infra-humain, au supra-humain et au para-humain – horizons de sens qui enveloppent toujours l’humain dans toutes les sociétés, y compris celles qui se disent «développées».

Haut de page

Auteur

Louis-Vincent Thomas

Louis-Vincent Thomas (1922-1994) a été professeur à la faculté des lettres et sciences humaines à l’Université de Dakar de 1958 à 1968 puis professeur de sociologie et d’anthropologie à la Sorbonne jusqu’à sa retraite en 1988. Si la mort fut son principal objet de recherche, il a aussi ouvert les voies à une anthropologie complémentariste de l’animal, de l’ailleurs, de l’étrange et des univers imaginaires ou utopiques.

Haut de page