Navigation – Plan du site
Impostures pharmaceutiques

Impostures pharmaceutiques

Médicaments illicites et luttes pour l'accès à la santé
Mathieu Quet, Impostures pharmaceutiques. Médicaments illicites et luttes pour l'accès à la santé, Paris, La Découverte, coll. « Les Empêcheurs de penser en rond », 2018, 242 p., ISBN : 9782359251418.
Notice publiée le 22 octobre 2018

Présentation de l'éditeur

Renforcement des législations, nouveaux accords internationaux, opérations de police, multiplication des saisies : la lutte contre les « faux » médicaments a pris une ampleur inédite. Ces précautions semblent s’imposer : dans les pays les plus riches comme les plus pauvres, l’accès à des médicaments de qualité, contrôlés avec attention, n’est-il pas un droit indiscutable ?
Au fil d’une enquête qui nous conduit des bureaux des firmes multinationales aux pharmacies de village, des rues de Nairobi aux zones industrielles indiennes, Mathieu Quet montre que la bataille contre les faux médicaments fournit à l’industrie le moyen de reprendre le contrôle d’une situation qui lui échappait. Face à la montée en puissance de l’industrie générique et à la croissance des échanges commerciaux entre les pays du Sud, face aux mouvements de patients qui dénoncent les effets de la propriété intellectuelle, et face aux gouvernements des pays les plus pauvres qui ne s’en laissent plus conter, la lutte contre les faux médicaments est la solution trouvée par la Big Pharma pour défendre ses monopoles et ses profits.
Une telle entreprise de sécurisation révèle certaines transformations essentielles du capitalisme, liées à l’évolution des routes marchandes et des formes de circulation, à la reconfiguration des stratégies de profit et des modes de contrôle. Il est grand temps d’étudier le fonctionnement de ce nouveau capitalisme des flux.

Haut de page

Auteur

Mathieu Quet

Mathieu Quet est chargé de recherche auprès de l’Institut de recherche pour le développement. Ses travaux l’ont conduit en Inde et au Kenya.

Haut de page